Kyste thymique: étiologie rare d’un kyste cervical de l’adulte
Souha Kallel, Malek Mnejja
The Pan African Medical Journal. ;28:136. doi:10.11604/pamj..28.136.12493

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Kyste thymique: étiologie rare d’un kyste cervical de l’adulte

Souha Kallel, Malek Mnejja
Pan Afr Med J. 2017; 28:136. doi:10.11604/pamj.2017.28.136.12493. Published 11 Oct 2017



Les kystes thymiques sont des tumeurs congénitales rares, présentant 1% des masses cervicales kystiques de l'enfant. Ces kystes sont extrêmement rares chez l'adulte. Nous rapportons le cas d'une femme âgée de 50 ans, sans antécédents particuliers, qui a consulté pour une tuméfaction basi-cervicale antérieure évoluant progressivement depuis 2 ans avec une dyspnée d'effort. A l'examen, elle présentait une tuméfaction basi-cervicale antérieure faisant 4 * 4cm de diamètre, molle, non mobile à la déglutition. L'échographie cervicale a montré une formation kystique ovalaire sous cutanée du creux sus sternal plongeant au niveau du médiastin de 4 * 2.5 * 3cm de dimensions. Le complément par une TDM cervico-thoracique a montré une masse hypodense cervico-médiastinale médiane venant au contact des troncs supra aortiques, refoulant la thyroïde en haut et se développant en bas vers la loge thymique, mesurant 46 * 64 * 58mm. L'exploration chirurgicale par cervicotomie a trouvé une masse kystique tendue bien encapsulée de la loge thyroïdienne étendue au médiastin antérieur, à contenu jaune citrin. La masse était extirpée complètement par voie cervicale. L'étude histologique de la pièce opératoire était en faveur d'un kyste thymique. Le recul est de 1 an avec une bonne évolution sans récidive. Les kystes thymiques, bien que rares, doivent être évoqués devant toute masse kystique cervicale ou cervico-médiastinale, même de l'adulte. La TDM, l'IRM et la cytoponction préopératoires sont utiles, mais la confirmation diagnostique nécessite l'identification du tissu thymique contenant les corpuscules de Hassall à l'examen anatomopathologique. Le traitement est chirurgical avec une exérèse complète de la paroi kystique afin d'éviter les récidives.


Corresponding author:
Souha Kallel, Service ORL et Chirurgie Cervico-Faciale, CHU Habib Bourguiba, 3029 Sfax, Tunisie
souha.kallel@yahoo.fr

©Souha Kallel et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved