Mastocytose xanthélasmoide: entité rare de mastocytose cutanée
Hind Ramid, Fouzia Hali
The Pan African Medical Journal. ;28:104. doi:10.11604/pamj..28.104.13629

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Mastocytose xanthélasmoide: entité rare de mastocytose cutanée

Hind Ramid, Fouzia Hali
Pan Afr Med J. 2017; 28:104. doi:10.11604/pamj.2017.28.104.13629. Published 04 Oct 2017



La mastocytose est une maladie rare caractérisée par l’accumulation anormale de mastocytes dans la peau et éventuellement dans d’autres organes. Les formes cliniques sont multiples dont la mastocytose xanthélasmoide (MX) qui est une forme très rare classée parmi les formes papulo-nodulaires. Elle se présente cliniquement par l’apparition de papules ou nodules de couleur jaune chamois, de consistance molle, et de taille variable. Les facteurs déclenchant sont ceux d’une mastocytose classique. Le signe de Darier est souvent absent. L’histologie met en évidence un infiltrat dense en mastocyte au niveau du derme profond. Cette forme clinique se singularise par la persistance des lésions au-delàs de la puberté sans sur- risque d’atteinte systémique. Nous rapportons le cas d’un nourrisson de sexe féminin âgée de 18 mois, sans antécédents, dont l’histoire remonte à l’âge de 8 mois par l’apparition de lésions maculo-papuleuses très prurigineuses, ovalaires, brunâtres à centre jaune-chamois, de consistance élastique et de tailles différentes, l’interrogatoire avait objectivé la survenue d’épisode de flush surtout à la chaleur. Le signe de Darrier était négatif. La biopsie cutanée montrait un infiltrat dermique de mastocytes, permettant ainsi de retenir le diagnostic de mastocytose cutanée dans sa forme Xanthélasmoide. Les examens complémentaires ainsi que le dosage de la trypsine étaient normales. Le traitement était basé sur l’éviction de médicaments et facteurs de dégranulation mastocytaires et les antihistaminiques de type anti-H1.


Corresponding author:
Hind Ramid, Service de Dermatologie et de Vénérologie du CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc
dr.ramidhind@gmail.com

©Hind Ramid et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved