Hidradenite suppurative et psoriasis: anguille sous roche
Mouna Bouaddi, Badredine Hassam
The Pan African Medical Journal. ;27:200. doi:10.11604/pamj..27.200.3367

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Hidradenite suppurative et psoriasis: anguille sous roche

Mouna Bouaddi, Badredine Hassam
Pan Afr Med J. 2017; 27:200. doi:10.11604/pamj.2017.27.200.3367. Published 14 Jul 2017



L'hidradénite suppurative et le psoriasis sont des maladies inflammatoires chroniques. La première siège préférentiellement au niveau des zones riches en glande apocrine, la deuxième est ubiquitaire. L'association des deux pathologies n'a jamais été décrite dans la littérature. Cette association cachait une infection à HIV évolutive. Mr MB, âgé de 45 ans, tabagique chronique depuis 10ans, était hospitalisé pour la prise en charge de nodules durs douloureux érythémateux fistulisés des régions axillaires et inguinales apparus 6 mois avant avec des lésions érythémato-squameuses des plantes (A). Les nodules ont augmenté de taille et ont conflué en placard avec apparition secondaire de fistules laissant sourdre de pus jaune nauséabond en grande abondance (B). L'état général était conservé et l'examen somatique ne relevait pas d'anomalie. Le patient a bénéficié de deux biopsies une au niveau axillaire et l'autre au niveau de la plante confirmant les diagnostics de maladie de Verneuil sur la première et de psoriasis sur la deuxième. Une sérologie HIV a été demandée, fortement positive ce qui a été confirmé par le western blot avec taux CD4>500/mm3. Les présentations atypiques des dermatoses et les associations inhabituelles des dermatoses ayant des mécanismes physiopathologiques très différents doivent faire suspecter une infection rétrovirale. L'association de psoriasis et de l'hidradenite suppurative n'a jamais été décrite même au cours de l'infection HIV. L'infection VIH peut occasionner une multitude de dermatoses de présentation atypique. Le dermatologue doit être vigilant pour permettre d'établir un diagnostic précoce de l'infection.


Corresponding author:
Mouna Bouaddi, Service de Dermatologie et de Vénéréologie, Faculté de Médecine et de Pharmacie Mohammed V Souissi, Rabat, Maroc
dr.bouaddi@hotmail.fr

©Mouna Bouaddi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved