Puberté précoce chez une fillette révélant un corticosurrénalome malin
Ayad Anass, Amina Kili
The Pan African Medical Journal. ;27:6. doi:10.11604/pamj..27.6.12412

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Puberté précoce chez une fillette révélant un corticosurrénalome malin

Ayad Anass, Amina Kili
Pan Afr Med J. 2017; 27:6. doi:10.11604/pamj.2017.27.6.12412. Published 02 May 2017



Il s'agit d'une fillette de 5ans, hospitalisée pour puberté précoce hétérosexuelle. Elle est née par césarienne, le premier cri était immédiat avec un poids de 4 kg, le développement psychomoteur était normal et pas d'histoire de malignité dans la famille. Le début de sa maladie remontait à l'âge de 4 ans par l'apparition d'une pilosité pubienne progressive, d'une acné, de séborrhée et d'une hypertrophie clitoridienne, une voix grave et développement d'une masse musculaire de type masculin. Ainsi que l'apparition de duvet au niveau de la lèvre supérieure et sur le visage. Le tout évoluant dans un contexte d'agitation et d'agressivité. La palpation abdominale, a trouvé une énorme masse difficile à délimiter, allant de l'hypochondre jusqu'au flanc droit et arrivant jusqu'à l'ombilic. L'examen des organes génitaux externes a noté la présence des grandes lèvres. Absence des petites lèvres et hypertrophie clitoridienne (clitoris pénien) et une pilosité pubienne stade 4 selon la classification de Tanner. Le reste de l'examen somatique était normal. Le bilan hormonal a objectivé une élévation de l'aldostérone, Δ Androstendione, 17 hydroxyprogéstérone, SDHA, et la testosterone ainsi qu'une cortisolémie de 8 h à 778,5 nmol/l (VN= 280-876nmol/l). La TDM abdominale a montré une masse d'origine surrénalienne, hétérogène, polylobé avec des zones de nécrose, hyper vasculaires, d'allure maligne corticosurrénalome très probable. Une exérèse tumorale totale a été réalisée avec confirmation anatomopathologique, Les suites opératoires étaient simples. La petite a été mise sous hydrocortisone à la dose 15 mg/m2/j associés à un minéralocorticoïde. Aucune chimiothérapie n'a été donnée.


Corresponding author:
Ayad Anass, Service d’Hématologie et Oncologie Pédiatrique, Hôpital d’Enfants de Rabat, Maroc
drayadanass@gmail.com

©Ayad Anass et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved