Cystadénome hépatique simulant un kyste hydatique
Ammar Mahmoudi, Faouzi Noomen
The Pan African Medical Journal. ;20:294. doi:10.11604/pamj..20.294.6644

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Cystadénome hépatique simulant un kyste hydatique

Ammar Mahmoudi, Faouzi Noomen
Pan Afr Med J. 2015; 20:294. doi:10.11604/pamj.2015.20.294.6644. Published 25 Mar 2015



Les cystadénomes hépatiques sont des tumeurs kystiques rares et de diagnostic pré-opératoire difficile en imagerie. Ils touchent le plus souvent des femmes de plus de 50 ans. Une attitude chirurgicale radicale, compte tenu du potentiel malin de ces lésions, est recommandée. Nous rapportons le cas d'une patiente âgée de 22 ans qui a été opérée il y a 4 mois dans un hôpital régional à tort pour kyste hydatique du foie, mais en peropératoire vu l'aspect, il n'a pas été réalisé de geste. La biologie hépatique était normale. La tomodensitométrie abdominales avait ojectivé une masse kystique multiloculaire de 25X13 cm avec des cloisons épais de 3 à 5 mm de diamètre évoquant un kyste hydatique de type III ou un cystadénome biliaire. L'IRM abdominale a objectivé une masse kystique cloisonnée bien limitée du foie droit mesurant 23X23X21 cm en hypersignal homogène T2, hyposignal T1 avec des cloisons non rehaussés après injection de Gadolinium, aspect en faveur d'un cystadénome hépatique. La sérologie hydatique était négative. Il a été réalisé dans un premier temps une liguature portale droite à fin d'entrainer une hypertrophie compensatrice du foie gauche en vue d'une résection hépatique droite. Lors de la deuxième opération, il a été réalisé une kystectomie subtotale, avec coagulation de la partie résiduelle, en raison des adhérences entre le kyste et les structures vasculaires cavo-sushépatiques. L'examen anatomopathologique avait confirmé le diagnostic de cystadénome hépatique. Les suites opératoires ont été simples et avec un recul de deux ans, il n'a pas été noté de récidive.


Corresponding author:
Ammar Mahmoudi, Service de Chirurgie Générale et Digestive, CHU Fattouma Bourguiba de Monastir, Monastir, Tunisie
mahmoudi_a1975@yahoo.fr

©Ammar Mahmoudi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved