Thyroïdite de Riedel
Madiha Mahfoudhi, Khaled Khamassi
The Pan African Medical Journal. ;20:290. doi:10.11604/pamj..20.290.6593

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Thyroïdite de Riedel

Madiha Mahfoudhi, Khaled Khamassi
Pan Afr Med J. 2015; 20:290. doi:10.11604/pamj.2015.20.290.6593. Published 25 Mar 2015



La thyroïdite de Riedel représente la forme la plus rare de thyroïdite chronique. Elle est caractérisée par l'apparition d'une fibrose infiltrative et extensive entraînant une destruction de la thyroïde et s'étendant aux organes de voisinage. Son étiopathogénie demeure inconnue. Son diagnostic est anatomopathologique. Sa prise en charge reste discutée. Patiente âgée de 47 ans, diabétique a consulté pour une tuméfaction basi-cervicale antérieure évoluant depuis 2 mois, rapidement évolutive, associée à une dysphagie et une dyspnée d'effort, sans dysphonie ni signes de dysthyroïdie. L'examen physique a révélé une formation basi-cervicale dure, mal limitée, indolore, mobile à la déglutition, de 10 cm de grand axe. Les aires ganglionnaires étaient libres. Le bilan thyroïdien était normal. L'échographie cervicale a retrouvé une thyroïde augmentée de taille, hétérogène sans nodules décelables. La TDM cervicale a objectivé une hypertrophie hypodense de la thyroïde, sans extension intra-thoracique. Cette hypertrophie englobait les axes carotidiens primitifs droits et gauches. Plusieurs diagnostics ont été évoqués particulièrement le cancer thyroïdien invasif (carcinome anaplasique), la forme fibreuse de la thyroïdite d'Hashimoto et le lymphome thyroïdien. En per-opératoire, la glande thyroïde était dure, fibrosée, inextirpable et englobait la trachée et les axes vasculaires du cou des 2 côtés. Une biopsie en quartier d'orange a été alors réalisée. L'examen anatomopathologique a conclut à une thyroïdite de Riedel. La patiente a été adressée en endocrinologie où elle a été mise sous corticoïdes L'évolution était favorable avec diminution de la taille du goitre et disparition des signes de compression.


Corresponding author:
Madiha Mahfoudhi, Service de Médecine Interne A, Hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie
madiha_mahfoudhi@yahoo.fr

©Madiha Mahfoudhi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved