Paralysie obstétricale bilatérale du plexus brachial
Wassia Kessomtini, Wafa Chebbi
The Pan African Medical Journal. ;18:184. doi:10.11604/pamj..18.184.4866

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Paralysie obstétricale bilatérale du plexus brachial

Wassia Kessomtini, Wafa Chebbi
Pan Afr Med J. 2014; 18:184. doi:10.11604/pamj.2014.18.184.4866. Published 03 Jul 2014



La paralysie obstétricale du plexus brachial est la plus fréquente des traumatismes obstétricaux. Elle reste une complication obstétricale redoutée qui doit faire l'objet d'un suivi particulier car elle engage le pronostic fonctionnel du membre. Sa fréquence varie de 0,42 à 5,1 cas pour 1000 naissances vivantes. La paralysie étant unilatérale, le diagnostic est souvent évident à la naissance après un accouchement laborieux. Le membre supérieur présente une paralysie flasque. Il est hypotonique et ballant en contraste avec l'hypertonie en flexion physiologique du côté normal. Les formes bilatérales de la paralysie obstétricale du plexus brachial sont exceptionnelles (1 %) et s'observe presque exclusivement dans la présentation de siège. Le traitement repose sur la kinésithérapie et la chirurgie réparatrice nerveuse dans certains cas. Nous rapportons un cas rare de paralysie bilatérale obstétricale du plexus brachial. Il s'agissait d'un nourrisson âgé de 3 mois, issu d'un accouchement présentation de siège, adressé à l'unité de médecine physique pour un déficit moteur des deux membres supérieurs. L'examen montrait une paralysie du plexus brachial bilatérale type C5 C6 sans signes de gravité associés. Le reflexe de moro était pathologique des deux cotés ainsi que la manœuvre de Foulard. Après 3 mois de rééducation à raison de 3 séances par semaine, aucune récupération n'est observée au niveau du deltoïde ni au niveau du biceps brachial. L'électromyogramme confirmait la dénervation bilatérale au niveau de C5, C6 et C7. L'IRM du plexus brachial révélait des pseudo-méningocèles bilatérales des racines C5, C6 et C7, témoignant d'une section nerveuse bilatérale. Le nourrisson était adressé pour chirurgie nerveuse.


Corresponding author:
Wafa Chebbi, Service de Médecine Interne, CHU Taher Sfar Mahdia, 5100 Mahdia, Tunisie
chebbiwafamedimegh@yahoo.fr

©Wassia Kessomtini et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved