Rétinoblastome bilatéral: à propos d’un cas
Hakima Elouarradi, Rajae Daoudi
The Pan African Medical Journal. ;17:141. doi:10.11604/pamj..17.141.4027

Create an account  |  Sign in
Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Rétinoblastome bilatéral: à propos d’un cas

Hakima Elouarradi, Rajae Daoudi
Pan Afr Med J. 2014; 17:141. doi:10.11604/pamj.2014.17.141.4027. Published 27 Feb 2014



Nourrisson de 6 mois, issu d'une grossesse bien suivie, menée à terme, avec notion de consanguinité parentale du 2 ème degré et sans cas similaires dans la famille, unique de ses parents, emmené par ses parents aux urgences pour leucocorie bilatérale (A). Le nourrisson a bénéficié d'un examen ophtalmologique sous anesthésie générale, un examen général pédiatrique et un bilan radiologique. L'examen ophtalmologique note un segment antérieur normal au niveau des 2 yeux, avec un cristallin clair en ODG. Le fond d'oeil retrouve au niveau de l'oeil droit des petites masses rétiniennes blanchâtres, et au niveau de l'oeil gauche volumineuse tumeur blanchâtre vascularisées avec des flocons blanchâtres intra vitréens. L'échographie oculaire (B,C) et la tomodensitométrie orbito-cérébrale (Figure 1D) objectivent un aspect en faveur d'un rétinoblastome bilatéral. Le bilan d'extension clinique et paraclinique est normal. Après évaluation multidisciplinaire onco- ophtalmologique et accord signé des parents, le nourrisson a bénéficié d'une chimiothérapie néoadjuvante, puis d'une énucléation de l'oeil gauche (E,F) avec mise en place d'une bille, en prévoyant un traitement conservateur de l'oeil droit. Avec une surveillance très rapprochée et à long terme. En rappelant les parents de la nécessité d'un examen ophtalmologique de dépistage chez leurs futurs enfants. Le Rétinoblastome fait partie des maladies dites "orphelines". C'est la tumeur intraoculaire maligne la plus fréquente chez l'enfant mettant en jeu le pronostic visuel et vital, d'origine génétique (mutation du gène RB 13q14). Il est bilatéral dans 40 % des cas. Les deux symptômes les plus fréquents révélateurs sont la leucocorie et le strabisme.


Corresponding author:
Hakima Elouarradi, Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’Hôpital des Spécialités, Centre Hospitalier Universitaire, Rabat, Maroc
calcitonine70@hotmail.com

©Hakima Elouarradi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 33 (May - August 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved