Se méfier des lentilles cosmétiques
Hakima Elouarradi, Lalla Ouafae Cherkaoui
The Pan African Medical Journal. ;17:143. doi:10.11604/pamj..17.143.4095

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Se méfier des lentilles cosmétiques

Hakima Elouarradi, Lalla Ouafae Cherkaoui
Pan Afr Med J. 2014; 17:143. doi:10.11604/pamj.2014.17.143.4095. Published 28 Feb 2014



Les lentilles de contact cosmétiques comme celles à visée optique exposent aux complications infectieuses dont la plus redoutable est l'abcès de cornée qui met en jeu le pronostic visuel. Leur vente bénéficie toutefois d'un statut particulier vis-à-vis de la législation dans la mesure où elles sont assimilées à des produits cosmétiques et non à des dispositifs médicaux. Les kératites infectieuses chez les porteurs de lentilles cosmétiques ne sont pas rares et peuvent avoir des conséquences dramatiques. Elles sont causées par divers agents bactériens, parasitaires ou plus rarement viraux et mycosiques. Le manque d'hygiène et d'entretien des lentilles de contact apparait comme un des principaux facteurs de risque. Nous présentons 2 cas de kératites infectieuses survenues chez des porteuses de lentilles cosmétiques. Les patientes sont âgées de 16 et 30 ans. Le prélèvement bactériologique est positif avec pseudomonas aeruginosa dans les 2 cas. Patientes mises sous collyres fortifiées d'antibiotiques horaires (vancomycine et ceftazidime) avec évolution favorable au prix d'opacité cornéenne cicatricielle dans les 2 cas. Une corticothérapie locale est instaurée secondairement pour réduire l'opacité et la néo vascularisation cornéenne avec surveillance régulière et stricte. La prévention des kératites infectieuses chez les porteurs de lentilles cosmétiques passe par une information éclairée des patients sur la manipulation et l'entretien de leurs lentilles et la modification de la législation sur la vente des lentilles cosmétiques qui n'est soumise à aucun contrôle comme l'ont déjà fait plusieurs pays devant le risque de survenue d'incidents graves.


Corresponding author:
Hakima Elouarradi, Université Mohammed V Souissi, service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des Spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc
calcitonine70@hotmail.com

©Hakima Elouarradi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved