Rougeur oculaire: penser à la rosacée

Othman Charhi, Rajae Daoudi

PAMJ. 2015; 21:77. Published 29 May 2015 | doi:10.11604/pamj.2015.21.77.4097

Patiente est âgée de 50 ans sans antécédents particulier qui consulte pour rougeur oculaire + baisse de l'acuité visuel inaugurale sans douleur oculaire. L'examen retrouve en OD une meïbomite, une rougeur oculaire conjonctivale, une opacité cornéenne proche du limbe avec un appel vasculaire cornéen, une infiltration limbique collectée, une kératite ponctuée superficielle. L'examen cutané du visage retrouve une légère éruption vésiculo-pustuleuse (flèche noir) prenant la partie supérieure de l'hémiface droite et le nez. Trois diagnostiques on été évoqué: rosacée, zona et abcès cornéen. La patiente a été mise sous Cyclines oral associé à l'azythromycine, relayé par une corticothérapie. Devant la réponse positive au traitement, la diagnostic de rosacée oculaire a été retenue. La rosacée est une infection chronique d'étiologie mal connu qui peut prêter à tort avec des infections bactérienne ou virale Les signes cliniques évocateurs sont généralement une meibomite avec télangiectasies du bord libre de la paupière, une blépharite, des chalazions à répétitions, une rougeur oculaire avec des lésions cornéennes inflammatoires proche du limbe (flèche blanche) ...La présence d'un appel vasculaire cornéen (flèche jaune) témoigne de l'évolutivité de la maladie Le traitement associe un lavage au sérum physiologique et des larmes artificielles, des cyclines orales et de l'azytromicine topique. Le traitement corticoïde est efficaces pour réduire l'inflammation et les appels vasculaires.
Corresponding author
Othman Charhi, Mohammed V University Souissi, Faculty of Medicine, Department “A” of Ophthalmology, Rabat, Morocco (othmancharhi@gmail.com)

This image

Articles published in PAMJ are Open Access and distributed under the terms of the Creative Commons Attribution 4.0 International (CC BY 4.0).

eISSN: 1937-8688


The Pan African Medical Journal (ISSN: 1937-8688) is a subsidiary of the Pan African Medical Journal. The contents of this journal is intended exclusively for professionals in the medical, paramedical and public health and other health sectors.

Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, ESCI

Physical address: Kenya: 3rd Floor, Park Suite Building, Parkland Road, Nairobi. PoBox 38583-00100, tel: +254 (0)20-520-4356 | Cameroon: Immeuble TechnoPark Essos, Yaounde, PoBox: 10020 Yaounde, tel: +237 (0)24-309-5880