Syndrome de Nicolau compliquant une injection intramusculaire de benzathine penicilline

Sarra Benmiloud, Moustapha Hida

PAMJ. 2014; 18:105. Published 30 May 2014 | doi:10.11604/pamj.2014.18.105.4652

Il s’agit d’une fille âgée de 6 ans, suivie pour un rhumatisme articulaire aigu, mise sous benzathine-pénicilline toutes les 3 semaines, ayant présenté immédiatement après l’injection intramusculaire de benzathine-pénicilline une douleur intense de la fesse gauche, suivie 30 minutes plus tard par l’apparition d’une macule rouge violacée étendue au niveau de la fesse gauche associée à un rash cutané livédoïde au niveau du membre inférieur homolatéral. La prise en charge était basée sur un traitement antalgique (paracétamol) et l’administration sous cutané d’héparine de bas poids moléculaire. L’évolution était favorable après 10 jours. Le diagnostic retenu est celui d’un syndrome de Nicolau, ou dermite livedoïde, ou embolia cutis medicamentosa, qui est une complication rare et sévère des injections intramusculaires. Rarement, il peut compliquer une injection intra-articulaire, intraveineuse ou sous-cutanée. Son mécanisme est mal élucidé. On suggère des mécanismes vasculaires prépondérants à type de vasospasme, de thrombose artérielle et d’embolie, un traumatisme direct par l’aiguille d’injection ou une compression péri-vasculaire par le volume injecté. Cliniquement, le patient présente une douleur intense immédiatement après l’injection, suivie par l’apparition des lésions maculeuses érythémateuses puis livédoïdes violacées, avec une extension de taille variable et une possibilité de nécrose et d’ulcérations pouvant s’étendre profondément aux plans sous-jacents. L’évolution est imprévisible avec un risque d’ischémie du membre, une surinfection cutanée, une parésie ou paralysie, des douleurs neuropathiques, ou une rhabdomyolyse parfois fatale. Le traitement est symptomatique (antalgique, parage des nécroses cutanées) avec parfois le recours à l’oxygènothérapie hyperbare ou l’héparinothérapie.
Corresponding author
Dr Sarra Benmiloud, Service de Pédiatrie, Hôpital Mère-Enfant, CHU Hassan II - Fès, 30000, Maroc (benmiloudsarra@yahoo.fr)

This image

Articles published in PAMJ are Open Access and distributed under the terms of the Creative Commons Attribution 4.0 International (CC BY 4.0).

eISSN: 1937-8688


The Pan African Medical Journal (ISSN: 1937-8688) is a subsidiary of the Pan African Medical Journal. The contents of this journal is intended exclusively for professionals in the medical, paramedical and public health and other health sectors.

Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, ESCI

Physical address: Kenya: 3rd Floor, Park Suite Building, Parkland Road, Nairobi. PoBox 38583-00100, tel: +254 (0)20-520-4356 | Cameroon: Immeuble TechnoPark Essos, Yaounde, PoBox: 10020 Yaounde, tel: +237 (0)24-309-5880