Original article | Volume 19, Article 68, 24 Sep 2014 | 10.11604/pamj.2014.19.68.4284

Communication interventriculaire post infarctus du myocarde: réparation chirurgicale

Hicham Labsaili, Said Makani

Corresponding author: Hicham Labsaili, Service de Chirurgie Cardiovasculaire, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc

Received: 01 Apr 2014 - Accepted: 06 Sep 2014 - Published: 24 Sep 2014

Domain: Clinical medicine

Keywords: Communication interventriculaire, infarctus du myocarde, occlusion de l´IVA, l´artère interventriculaire antérieure (IVA)

©Hicham Labsaili et al. Pan African Medical Journal (ISSN: 1937-8688). This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution International 4.0 License (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Cite this article: Hicham Labsaili et al. Communication interventriculaire post infarctus du myocarde: réparation chirurgicale. Pan African Medical Journal. 2014;19:68. [doi: 10.11604/pamj.2014.19.68.4284]

Available online at: https://www.panafrican-med-journal.com/content/article/19/68/full

Home | Volume 19 | Article number 68

Original article

Communication interventriculaire post infarctus du myocarde: réparation chirurgicale

Communication interventriculaire post infarctus du myocarde: réparation chirurgicale

 

Hicham Labsaili1,&, Said Makani1

 

1Service de Chirurgie Cardiovasculaire, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Hicham Labsaili, Service de Chirurgie Cardiovasculaire, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc

 

 

Image en médecine

La communication interventriculaire (CIV) post infarctus du myocarde est une complication aiguë.l’incidence de cette complication est évaluée entre 1% et 2%, mais elle est responsable de 5% des décès en phase aiguë de l’infarctus. Sa prise en charge est chirurgicale, avec la difficulté de réparation à partir des tissus infarcis fragiles. Le septum interventriculaire a une double vascularisation, ce qui explique les deux types de localisation de CIV: CIV antérieure par occlusion de l’artère interventriculaire antérieure (IVA), qui est la plus fréquente, et la CIV postérieure par occlusion d’une coronaire droite dominante ou plus rarement d’une circonflexe dominante. Nous rapportons le cas d’une réparation chirurgicale, faite avec succès, d’une CIV antérieure de 15mm, chez un patient de 75 ans, qui avait une occlusion de l’IVA. La réparation a été faite sous circulation éxtracorporelle, avec résection des tissus infarcis et mise en place d’un patch adapté au défect. Le patch a été positionné du coté ventriculaire gauche. Des points en U sur feutre de Teflon ont fixé le patch. Les suites opératoires ont été favorables et le patient est sorti du bloc opératoire avec de faible dose de DOBUTAMINE.

Figure 1: vue opératoire de la communication interventriculaire apicale, avec passage des fils en points en U renforcés par du feutre de Téflon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Original article

Communication interventriculaire post infarctus du myocarde: réparation chirurgicale

Original article

Communication interventriculaire post infarctus du myocarde: réparation chirurgicale

Original article

Communication interventriculaire post infarctus du myocarde: réparation chirurgicale

Volume 36 (May - Aug 2020)
This article authors
On Pubmed
On Google Scholar
Citation [Download]
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite

Navigate this article
Key words

Communication interventriculaire

Infarctus du myocarde

Occlusion de l´IVA

L´artère interventriculaire antérieure (IVA)

PlumX Metrics
Communication interventriculaire post infarctus du myocarde: réparation chirurgicale