Abcès de la cuisse: penser à la tuberculose
Leila Metoui, Faida Ajili
The Pan African Medical Journal. ;16:32. doi:10.11604/pamj..16.32.3244

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Abcès de la cuisse: penser à la tuberculose

Leila Metoui, Faida Ajili
Pan Afr Med J. 2013; 16:32. doi:10.11604/pamj.2013.16.32.3244. Published 29 Sep 2013



La tuberculose se caractérise par la fréquence et le polymorphisme des localisations extra-pulmonaires qui représentent en moyenne 10 à 20% des cas. L’atteinte musculaire est rare, sa prévalence étant évaluée entre 0,01 et 2 %. Sa survenue sans lésion osseuse sous jacente, comme c’est le cas de notre patiente, est encore plus rare. Il s’agissait d’une patiente âgée de 32 ans sans antécédents pathologiques notables qui était hospitalisée pour une tuméfaction de la cuisse gauche évoluant depuis 4 mois. L’examen avait objectivé une patiente apyrétique, en bon état général. La face supéro-externe de la cuisse gauche était occupée par une masse fluctuante non inflammatoire, non soufflante, indolore de 19 cm de grand axe. L’échographie des parties molles objectivait une collection sous cutanée bien limitée, hypoéchogéne et hétérogène. L’imagerie par résonance magnétique mettait en évidence la présence d’une volumineuse formation kystique de la face externe de la cuisse gauche sans atteinte osseuse sous-jacente. La scintigraphie osseuse était sans anomalie en dehors d’une hyperfixation au niveau du muscle quadriceps gauche. La biologie trouvait un syndrome inflammatoire avec une VS à 140 mm la première heure, une CRP à 88 mg/l et une fibrinémie à 5,4 g/l sans hyperleucocytose. La sérologie VIH était négative. L’intradermo-réaction (IDR) à la tuberculine était à 5 mm. La mise à plat chirurgicale de cette collection avait objectié un liquide purulent dont l’examen bactériologique a permis d’isoler un Bacille de Koch à la culture. Les autres examens complémentaires (radiographies standards, échographie, examens spécialisés, recherche de BK dans les crachats et les urines,…) n’ont pas permis d’objectiver une autre localisation tuberculeuse. En post opératoire, la patiente a été mise sous quadrithérapie anti-tuberculeuse (Rifampicine, Isoniazide, Ethambutol, Pyrazinamide) pendant 2 mois relayée par une bithérapie par Rifampicine et Isoniazide pendant 10 mois. L’évolution était favorable avec un recul de 6 mois.


Corresponding author:
Ajili Faida, Service de médecine interne, Hôpital militaire de Tunis, 1008 Montfleury, Tunisie
faida1977@yahoo.fr

©Leila Metoui et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved