La maladie de Fox Fordyce péri sternale: un cas rare et atypique
Younes Barbach, Fatima Zahra Mernissi
The Pan African Medical Journal. ;33:1. doi:10.11604/pamj..33.1.17077

Create an account  |  Sign in
Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

La maladie de Fox Fordyce péri sternale: un cas rare et atypique

Younes Barbach, Fatima Zahra Mernissi
Pan Afr Med J. 2019; 33:1. doi:10.11604/pamj.2019.33.1.17077. Published 02 May 2019



La maladie de Fox-Fordyce (FF), également appelée milaria apocrine, est une maladie chronique rare caractérisée par des papules folliculaires prurigineuses localisées dans des zones glandulaires apocrines. La physiopathologie consiste en l'obstruction du canal de la glande apocrine par l'insertion d'un bouchon de kératine dans la paroi des poils, cela provoque une rétention de sécrétion avec rupture conséquente de la structure glandulaire et une inflammation secondaire du derme. L'extravasation du contenu glandulaire peut être la cause du prurit. Cliniquement, les lésions sont des papules uniformes, fermes, folliculaires, qui peuvent toucher les aisselles, les zones anogénitales et péri-aréolaires, les lèvres, l'ombilic, le périnée et plus rarement le sternum comme dans notre cas. Le diagnostic de la maladie FF est basé sur des caractéristiques cliniques caractéristiques, ainsi que des caractéristiques histopathologiques non spécifiques comprenant la dilatation de l'infundibulum folliculaire avec hyperkératose, acanthose et spongiose de l'épithélium infundibulaire et l'infiltration périfolliculaire des lymphocytes et des histiocytes, qui conduisent à la perte de cheveux. Divers traitements pour la maladie FF ont été suggérés avec une amélioration limitée, y compris l'administration de contraceptifs oraux, les corticostéroïdes topiques, intralésionnels ou systémiques, les rétinoïdes topiques et oraux, la clindamycine topique comme prescrite dans notre cas, le pimécrolimus, la photothérapie, les traitements chirurgicaux comme l'électrocoagulation et le curetage avec liposuccion. Nous rapportons le cas d’un patient âgé de 34 ans, sans antécédent pathologique notable, consultait pour la prise en charge de lésions prurigineuses du tronc évoluant depuis 5 ans. L’examen dermatologique avait objectivé la présence de multiples papules couleur chair faisant environs 0,5cm de grand axe siégeant au niveau de la région péri sternale prurigineuses et indolores. La dermoscopie montrait la présence de papules folliculaires, des poils terminaux traumatisés et des points noirs. Le patient avait bénéficié d’une biopsie cutanée revenue en faveur d’une maladie de Fox Fordyce, puis mis sous clindamycine topique.


Corresponding author:
Younes Barbach, Service de Dermatologie et Vénérologie, Hôpital Universitaire Hassan II, Fès, Maroc
dr.younes2011@gmail.com

©Younes Barbach et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 33 (May - August 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved