Enucléation d’un kyste hydatique du muscle psoas chez un enfant
Hicham Abdellaoui, Youssef Bouabdallah
The Pan African Medical Journal. ;32:3. doi:10.11604/pamj..32.3.14369

Create an account  |  Sign in
Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Enucléation d’un kyste hydatique du muscle psoas chez un enfant

Hicham Abdellaoui, Youssef Bouabdallah
Pan Afr Med J. 2019; 32:3. doi:10.11604/pamj.2019.32.3.14369. Published 03 Jan 2019



Le kyste hydatique (KH) du psoas est exceptionnel et se manifeste par un syndrome de masse sans aucune spécificité. La douleur ou les signes compressifs amènent le patient à consulter. L’aspect insidieux du développement explique les tailles importantes que peut prendre le kyste. L’échographie abdominale est l’examen fondamental. La TDM permet une meilleure étude des rapports du kyste avec les structures avoisinantes. La chirurgie reste la méthode thérapeutique de référence. La voie d’abord extra-péritonéale est souhaitable afin d’éviter toute contamination intra-abdominale. L’idéale est de réaliser une périkystectomie ou mieux encore une énucléation. Aussi la ponction, l’évacuation et la stérilisation du kyste sont d’autant plus efficaces que le kyste se développe en pleine épaisseur du muscle psoas. L’exérèse trop large peut compromettre les résultats fonctionnels. Le pronostic est généralement bon. Il s’agit d’une fillette de 5 ans, d´origine rural, qui consulte pour une masse douloureuse de la fosse iliaque droite apparue de façon progressive et insidieuse depuis 3 mois. Une échographie avait mis en évidence une lésion kystique de la FID de 55 x 38 mm à contenu anechogène évoquant un kyste hydatique (A). Le scanner (B) avait confirmé le kyste hydatique du psoas iliaque de 52x42x55 mm avec amincissement de l’os iliaque en regard. La patiente a été opérée par une mini laparotomie oblique extra-péritonéale. Une énucléation sans rupture du kyste a été réalisée (C et D). Le suivi clinique et échographique était satisfaisant.


Corresponding author:
Hicham Abdellaoui, Service de Chirurgie Viscérale et Urologie Pédiatrique, CHU Hassan II-Fès, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Sidi Mohamed Ben Abdallah, Fès, Maroc
drabdellaoui@yahoo.fr

©Hicham Abdellaoui et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 33 (May - August 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved