Mégaœsophage: un cas historique
Houda Meyiz, Mounia Elyousfi
The Pan African Medical Journal. ;29:192. doi:10.11604/pamj..29.192.4708

Create an account  |  Sign in
PAMJ Conf Proceedings Supplement 2
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Mégaœsophage: un cas historique

Houda Meyiz, Mounia Elyousfi
Pan Afr Med J. 2018; 29:192. doi:10.11604/pamj.2018.29.192.4708. Published 02 Apr 2018



L'achalasie, également appelée cardio-spasme ou mégaœsophage est une affection rare de cause inconnue. C'est un trouble moteur primitif de l'œsophage caractérisé par l'absence du péristaltisme œsophagien et par une relaxation incomplète ou absente du sphincter inferieur de l'œsophage. Les symptômes habituels associent une dysphagie, des régurgitations et des douleurs rétro-sternales. La fibroscopie permet de montrer, dans les formes plus évoluées, une dilatation du bas œsophage et un rétrécissement aisément franchi avec un ressaut au passage du cardia. Le transit œsogastroduodénal met en évidence une dilatation de l'œsophage et permet d'estimer la vitesse de vidange du contenu œsophagien. La manométrie œsophagienne est le principal outil diagnostic en mettant en évidence l'absence de péristaltisme du corps de l'œsophage, l'élévation de la pression du sphincter inférieur de l'œsophage et l'absence de relaxation complète de ce dernier à la déglutition. Les différentes stratégies thérapeutiques ont pour but la réduction de la pression du SIO. Nous rapportons une observation d'un patient présentant une dilatation monstrueuse de l'œsophage illustrant un aspect typique d'une achalasie. Il s'agit d'un patient âgé de 33 ans, avec notion de dysphagie basse, capricieuse, évoluant depuis l'enfance, associée à des régurgitations avec douleurs rétro-sternales, évoluant dans un contexte d'amaigrissement chiffré à 10kg. L'examen clinique et sans particularité. Une FOGD a été réalisée objectivant un œsophage très dilaté atone, siège d'une stase alimentaire avec un cardia très serré franchi avec ressaut. Le TOGD a montré une dilatation monstrueuse de l'œsophage sans anomalie de la jonction œsogastrique évoquant une achalasie. Un traitement chirurgical a été proposé.


Corresponding author:
Houda Meyiz, University of Sidi Mohammed Ben Abdellah, Faculty of Medicine and Pharmacy, Department of Gastroenterology C, Fez, Morocco
houdameyiz@hotmail.fr

©Houda Meyiz et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 29 (January - April 2018)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2018 - Pan African Medical Journal. All rights reserved