Lambeau fascio-cutané de la face interne de la cuisse dans la reconstruction des pertes de substances périnéo-scrotales
Faiçal Choumi, Mohamed Nassih
The Pan African Medical Journal. ;29:114. doi:10.11604/pamj..29.114.4826

Create an account  |  Sign in
AFRIKA KOMMT AFRIKA KOMMT
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Lambeau fascio-cutané de la face interne de la cuisse dans la reconstruction des pertes de substances périnéo-scrotales

Faiçal Choumi, Mohamed Nassih
Pan Afr Med J. 2018; 29:114. doi:10.11604/pamj.2018.29.114.4826. Published 14 Feb 2018



La gangrène perinéo-scrotale est une affection aigue, grave et rapidement extensive. Le traitement de la phase aigüe laisse souvent une perte de substance étendue (A, B) posant souvent des problèmes de reconstruction secondaire, ainsi différents moyens peuvent être proposés: la cicatrisation dirigée, la Greffe de peau, l'enfouissement des testicules, et les lambeaux loco-régionaux qui peuvent être fascio-cutané ou musculo-cutané. Nous rapportons un cas de perte de substance scrotale dont la couverture a été réalisée par un lambeau fascio-cutané de la face interne de la cuisse. Patient de 70 ans, sans antécédents pathologiques particuliers, qui a été opéré pour une gangrène de fournier de la région scrotale, après le traitement de la phase aigüe avec orchidectomie gauche, le patient a gardé une perte de substance du scrotum (A,B) et de la face inferieure de la verge dont la reconstruction a été réalisée par un lambeau fascio-cutané de la face interne de la cuisse, les suites post opératoires étaient simples, et le patient était très satisfait du résultat. Le lambeau fascio-cutané de la face interne de la cuisse constitue un lambeau idéal pour la reconstruction des pertes de substances périnéo-scrotales, il est vascularisé par les branches de l'artère pudendale, c'est un lambeau simple, facile à réaliser, très fiable avec des résultats esthétiques satisfaisants (C) et permet d'utiliser une palette cutanée qui peut atteindre 9 × 20 cm, mais nécessite une deuxième intervention de sevrage (D).


Corresponding author:
Faiçal Choumi, Service de Stomatologie, Chirurgie Maxillo-Faciale et Chirurgie Plastique, Hôpital Militaire Moulay Ismail Meknès, Maroc,
f.choumi@gmail.com

©Faiçal Choumi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 31 (September - December 2018)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2018 - Pan African Medical Journal. All rights reserved