Une ulcération atypique de la lèvre inférieure
Ilhame Naciri, Karima Senouci
The Pan African Medical Journal. ;28:180. doi:10.11604/pamj..28.180.13953

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Une ulcération atypique de la lèvre inférieure

Ilhame Naciri, Karima Senouci
Pan Afr Med J. 2017; 28:180. doi:10.11604/pamj.2017.28.180.13953. Published 27 Oct 2017



La pathomimie cutanée est une maladie auto-provoquée dans un état de conscience claire par le patient lui-même, au niveau de son revêtement cutanéomuqueux ou de ses phanères.Nous rapportons le cas d’une jeune femme, âgée de 22 ans, sans antécédent notable, consultait pour une ulcération de la lèvre inférieure, d’installation brutale, évoluant depuis 3 mois dans un contexte de conservation de l’état général. La patiente avait consultait auparavant chez plusieurs confrères dermatologues, et bénéficiait de deux biopsies cutanées, dont les résultats étaient non spécifiques. L’examen clinique objectivait une ulcération, douloureuse, bien limitée, à surface propre, et à base non indurée, mesurant 1x3 cm de diamètre, et intéressant la moitié gauche de la lèvre inférieure (A). Devant l’aspect clinique de la lésion, son caractère chronique, et la non réponse aux soins locaux, plusieurs diagnostiques ont été évoqués: un carcinome épidermoïde, une leishmaniose cutanée, un pyodermagangrénosum... Une nouvelle biopsie profonde, objectivait une perte de substance mettant à nu le chorion, sans caractères histologiques de malignité. Les sérologies de la syphilis et du VIH étaient négatives. 15 jours après, l’évolution était marquée par l’apparition d’une nouvelle lésion identique sur le côté droit de la lèvre inférieure, avec cicatrisation complète de l’ancienne lésion sous pansement occlusif (B). L’interrogatoire répété retrouvait la notion de manipulation par la main, ainsi que des conflits familiaux. L’examen par un psychiatre, confronté aux données cliniques et évolutives ont conclu à des lésions de pathomimie.


Corresponding author:
Ilhame Naciri, Service de Dermatologie et Vénérologie, Centre Hospitalier Universitaire Ibn Sina, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Mohammed V, Rabat, Maroc
ilhamenaciri@hotmail.com

©Ilhame Naciri et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved