Syndrome canalaire du pied révélant un schwannome du nerf fibulaire superficiel: résultat d’un traitement chirurgical conservateur
Mustafa Nkaoui, Youness Sasbou
The Pan African Medical Journal. ;28:161. doi:10.11604/pamj..28.161.12439

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Syndrome canalaire du pied révélant un schwannome du nerf fibulaire superficiel: résultat d’un traitement chirurgical conservateur

Mustafa Nkaoui, Youness Sasbou
Pan Afr Med J. 2017; 28:161. doi:10.11604/pamj.2017.28.161.12439. Published 19 Oct 2017



Nous rapportons le cas d'un patient âgé de 61 ans sans antécédents pathologiques particuliers. Il se plaint depuis 6 mois de douleurs avec paresthésies au niveau de la face antérolatéralede la jambe gaucheirradiant sur la face dorsale de la cheville et du pied.Ces douleurs sont exacerbées par l'effort. L'examen clinique a objectivé un déficit partiel de la sensibilité et unsigne de Tinel positif dans le territoire du nerf fibulaire superficiel (A). L'EMG a confirmé l'atteinte de ce nerf avec une diminution d'amplitude des potentiels sensitifs. Une radiographie a éliminé une cause ostéo articulaire sous-jacente (B). L'échographie a objectivé une formation tissulaire homogène bien limitée (C) et l'IRM. Une masse fusiforme centrée sur le nerf enhyposignal en T1, et hypersignal en T2 réhaussée par le produit de contraste (D). L'exérèse chirurgicale conservatrice respectant les fascicules nerveux (E, F) et l'anatomopathologie ont confirmé le diagnostic de schwannome (G) et son caractère bénin. A 1 mois de recul, le patient a vu disparaitre sa symptomatologie avec conservation de la sensibilité dans le territoire de ce nerf. En l'absence de tuméfaction, le diagnostic d'unschwannome est difficile et peut mimer un syndrome canalaire comme le cas dans notre observation. Les schwannomes sont des tumeurs nerveuses périphériques extirpables. Leur pronostic reste excellent après un traitementchirurgical adapté respectant les fascicules nerveux.


Corresponding author:
Mustafa Nkaoui, Service de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie, CHU Ibn Sina, Université Mohammed V, Rabat, Maroc
nkaouimustafa@gmail.com

©Mustafa Nkaoui et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved