Kératoses séborrhéiques: une localisation inhabituelle
Hasnaa Zaouri, Baderddine Hassam
The Pan African Medical Journal. ;27:53. doi:10.11604/pamj..27.53.10913

Create an account  |  Sign in
Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Kératoses séborrhéiques: une localisation inhabituelle

Hasnaa Zaouri, Baderddine Hassam
Pan Afr Med J. 2017; 27:53. doi:10.11604/pamj.2017.27.53.10913. Published 24 May 2017



Les kératoses séborrhéiques (KS) sont des tumeurs épithéliales bénignes fréquentes. Elles se développent préférentiellement dans les zones séborrhéiques,notamment le visage et le tronc, rarement au niveau génital.Nous rapportons le cas d’un patient âgé de 41 ans, sans antécédents pathologiques notables, consultait pour des lésions pubiennes évoluant depuis trois ans. L'examen clinique retrouvait des lésions noirâtres à surface kératosique, cérébriformes au niveau de la verge. La biopsie cutanée était en faveur d’une kératose séborrhéique. Un traitement par électrocoagulation-curetage a été réalisé.Il existe deux théories expliquant le mécanisme de formation des KS. La première, émet l’hypothèse que les KS sont la résultante d’une prolifération de kératinocytes aboutissant à une inhibition de l’apoptose et l’expression de la survivine. D'après la seconde, les KS seraient le résultat d’une accumulation de kératinocytes sénescents avec une surexpression de la protéine p16. Dans le cas des KS génitales, le rôle du frottement chronique et de l’HPV a été suspecté. Le traitement repose sur l'exérèse chirurgicale, le curetage, la cryothérapie par azote liquide, l'application d'acide trichloroacétique, l'électrosection ou l’ablation par laser CO2. Si les KS ne posent pas a prioride problèmes de santé majeurs, leur localisation au niveau de la région génitale peut influencer négativement la vie sexuelle du patient, d’où l’intérêt d’une prise en charge précoce.


Corresponding author:
Hasnaa Zaouri, Service de Dermatologie-Vénéréologie, Centre Hospitalier Universitaire Avicenne, Université Mohammed V, Rabat, Maroc
hasnaazaouri@yahoo.fr

©Hasnaa Zaouri et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved