Particularités de cancer de l’enfant à ne pas oublier
Ny Ony Andrianandrasana, Marie Ida Rahantamalala
The Pan African Medical Journal. ;25:146. doi:10.11604/pamj..25.146.11024

Create an account  |  Sign in
Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Particularités de cancer de l’enfant à ne pas oublier

Ny Ony Andrianandrasana, Marie Ida Rahantamalala
Pan Afr Med J. 2016; 25:146. doi:10.11604/pamj.2016.25.146.11024. Published 11 Nov 2016



Les cancers de l'enfant se caractérisent premièrement par sa rareté, puisqu'ils représentent 1% de tous les cancers. Avant 5 ans, on rencontre plus de leucémie, de tumeur embryonnaire mais exceptionnellement un lymphome et sont souvent à taux de prolifération rapide augmentant ainsi rapidement le volume. La majorité des cancers chez l'enfant est chimio-sensible. C'était le cas d'une petite fille de 3 ans, sans antécédent particulier, vue en consultation externe pour prise en charge de récidive d'une volumineuse tumeur occipitale, ulcéro-hémorragique, accompagnée de syndrome inflammatoire clinique, fixe par rapport au plan profond, apparue en mars 2016, d'évolution rapide, en bon état général (A). Une exérèse chirurgicale était réalisée, mais l'examen anatomo-pathologique de la pièce n'était pas faisable pour la patiente. A un mois de l'opération, la tuméfaction se récidivait, devenait énorme, et ulcérée au bout de 3 mois d'évolution. Une biopsie était faite à l'admission, retrouvant un aspect évocateur de lymphome malin non Hodgkinien (LMNH). L'étude immunohistochimique n'est pas encore disponible à Madagascar. Nous avons retenu le diagnostic de LMNH. Le bilan d'extension locorégional était sans anomalie. Le bilan pré-thérapeutique et bilan de lyse étaient revenus normaux, hormis une élévation isolée de LDH à 1034UI/l. La polychimiothérapie de type cyclophosphamide, hydroxyadriamycine, oncovin, prednisone était initiée le 08Août 2016 et renouvelée tous les 21jours. Elle a été bien tolérée. L'évolution était marquée par une réduction totale de la masse tumorale et une cicatrisation de la plaie au bout de 3 cures de chimiothérapie (B).


Corresponding author:
Ny Ony Andrianandrasana, Service Oncologie Médicale et Radiothérapie, Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona, CHU Antananarivo, Madagascar
drnyony@gmail.com

©Ny Ony Andrianandrasana et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 33 (May - August 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved