Localisation inhabituelle du sarcome d’Ewing des parties molles
Youssef Omor, Nabil Moatassim Billah
The Pan African Medical Journal. ;23:84. doi:10.11604/pamj..23.84.8340

Create an account  |  Sign in
Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Localisation inhabituelle du sarcome d’Ewing des parties molles

Youssef Omor, Nabil Moatassim Billah
Pan Afr Med J. 2016; 23:84. doi:10.11604/pamj.2016.23.84.8340. Published 11 Mar 2016



Le sarcome d'Ewing des parties molles est une tumeur mésenchymateuse rare, de mauvais pronostic, qui doit bénéficier d'un diagnostic précoce, afin d'offrir les meilleures chances de survie. Devant l'absence de signes cliniques et radiologiques spécifiques, il semble nécessaire de l'inclure comme diagnostic différentiel devant toute tumeur primitive des parties molles et y penser même devant des localisations inhabituelles. La localisation cervicale est inhabituelle et ne représente que 7% des sarcomes d'Ewing des parties molles. L'imagerie, en particulier l'IRM, permet un bilan lésionnel et d'extensions exhaustives et un suivi thérapeutique. Il s'agit d'un patient âgé de 35 ans, sans antécédent particulier, qui présentait depuis 7 mois une tuméfaction postérieure au niveau de la charnière cervico-dorsale, ayant augmentée progressivement de volume, non douloureuse, qui évoluait dans contexte d'altération de l'état général et d'amaigrissement important. L'examen clinique mettait en évidence une énorme masse ferme, insensible, fixe par rapport au plan superficiel, mesurant environ 174x197x165 mm, non soufflante, sans signes inflammatoires ou circulation veineuse collatérale en regard ni adénopathies locorégionales. Le patient a bénéficié d'une IRM objectivant un volumineux processus lésionnel pariétal de la région cervico-dorsale de signal hétérogène en T2 et T2 FAT SAT (A, B, C). Ce processus tumoral infiltrait le plan musculaire superficiel et profond de la région cervico-dorsale arrivant jusqu'au niveau des muscles para vertébraux à gauche sans signes d'extension rachidienne ni endocanalaire. L'examen anatomapathologique avec étude immuno-histochimique a permis de confirmer le diagnostic de sarcome d'Ewing des parties molles.


Corresponding author:
Youssef Omor, Service d’Imagerie Médicale, Radiologie Centrale, CHU Avicenne, Rabat, Maroc
omor.youssef3@gmail.com

©Youssef Omor et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved