La luxation acromio claviculaire stade III du sujet âgé
Samia Frioui, Sonia Jemni
The Pan African Medical Journal. ;21:225. doi:10.11604/pamj..21.225.7448

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

La luxation acromio claviculaire stade III du sujet âgé

Samia Frioui, Sonia Jemni
Pan Afr Med J. 2015; 21:225. doi:10.11604/pamj.2015.21.225.7448. Published 30 Jul 2015



Les luxations acromio-claviculaires constituent une préoccupation des médecins et des chirurgiens depuis très longtemps puisque Hippocrate en fournissait déjà une description précise. Elles représentent 8 % des traumatismes de la ceinture scapulaire, touchant préférentiellement une population masculine et rencontrée régulièrement en pratique sportive. Si le traitement des stades I et II est fonctionnel, le traitement chirurgical est largement proposé pour les stades IV et au-delà. Le traitement du stade III reste un sujet de controverse entre les tenants du traitement conservateur et les partisans du traitement chirurgical. Entre les années 1940-1960, le traitement chirurgical était de mise pour toutes les pathologies acromio-claviculaires, quel que soit le stade. Nous rapportons le cas d'un patient âgé de 73 ans, hypertendu, droitier, qui suite à une chute de sa propre hauteur avec réception sur l'épaule gauche a présenté une douleur avec impotence fonctionnelle du membre supérieur gauche. L'examen de l'épaule objectivait un aspect en coup de hache externe, la clavicule remontait en « touche de piano », on notait une limitation douloureuse des amplitudes articulaires de l'épaule avec une douleur élective à la palpation de l'articulation acromio-claviculaire. Le bilan radiologique confirmait le diagnostic de luxation acromio-claviculaire stade III. Une indication chirurgicale a été posée mais refusée par le patient. Il a alors bénéficié de séances de rééducation avec une nette amélioration des douleurs. Il a récupéré une mobilité fonctionnelle et a été satisfait du résultat. Actuellement, les traitements conservateurs ont largement remplacé les indications opératoires et les résultats subjectifs et objectifs sont meilleurs.


Corresponding author:
Samia Frioui, Service de Médecine Physique et de Réadaptation Fonctionnelle, CHU Sahloul, Faculté de Médecine "Ibn El Jazzar", Sousse, Tunisie
soumaf1975@yahoo.fr

©Samia Frioui et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved