Kyste hydatique du foie révélé par sa fistulisation dans le thorax
Ahmed Belkouch, Oussama Al Maghraoui
The Pan African Medical Journal. ;21:166. doi:10.11604/pamj..21.166.7230

Create an account  |  Sign in
Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Kyste hydatique du foie révélé par sa fistulisation dans le thorax

Ahmed Belkouch, Oussama Al Maghraoui
Pan Afr Med J. 2015; 21:166. doi:10.11604/pamj.2015.21.166.7230. Published 30 Jun 2015



Une patiente âgée de 28ans, sans antécédent pathologique particulier, avec notion de contact avec les chiens (hébergement d'un chien au domicile), accusait depuis 2 mois des douleurs basi-thoraciques droites avec gêne respiratoire. Dix jours avant son hospitalisation, le tableau s'est aggravé par l'apparition d'une toux sèche, une asthénie et une fièvre. L'examen clinique a révélé un syndrome d'épanchement basi thoracique droit. La patiente a bénéficié d'une radiographie thoracique de face (A), qui montrait un épanchement liquidien pleural droit de moyenne abondance sans foyer parenchymateux visible. Une tomodensitométrie thoraco-abdominale a montré un épanchement liquidien pleural droit associé à une scissurite, l'épanchement communiquant par le biais d'une fistule avec une lésion arrondie, hypodense, bien limitée du dôme hépatique, renfermant une calcification périphérique et ne se rehausse pas après injection de produit de contraste (B). Le complément échographique réalisé a confirmé la présence de la lésion du dôme hépatique avec les caractères sémiologiques suscités (C). Biologiquement, on notait une discrète élévation de la VS à 15mm la première heure avec une sérologie hydatique positive. La patiente a bénéficié d'une chirurgie avec drainage de liquide pleural et fermeture de la fistule. L'évolution post opératoire était favorable. Le kyste hydatique est une parasitose due au développement de la forme larvaire d'échinococcus granulosus. L'hôte habituel est le chien, l'homme étant l'hôte intermédiaire. Toutes les localisations sont possibles. La fistulisation dans le thorax est beaucoup plus rare et varie de 2 à 5% selon les séries.


Corresponding author:
Ahmed Belkouch, Service des Urgences Medico-Chirurgicales, Hospital Militaire d’Instruction Mohamed V, Hay Ryad, Avenue des FAR, Rabat 10100, Maroc
belkouch1@gmail.com

©Ahmed Belkouch et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 33 (May - August 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved