Une occlusion intestinale aiguë inhabituelle
Ammar Mahmoudi, Abdelaziz Hamdi
The Pan African Medical Journal. ;20:296. doi:10.11604/pamj..20.296.6647

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Une occlusion intestinale aiguë inhabituelle

Ammar Mahmoudi, Abdelaziz Hamdi
Pan Afr Med J. 2015; 20:296. doi:10.11604/pamj.2015.20.296.6647. Published 26 Mar 2015



L'insertion de corps étrangers intrarectal reste dans notre contexte, une curiosité et un tabou. Elle est le plus souvent volontaire par trouble du comportement, pour des fins sexuelles (érotisme ou agressions), pour auto-traiter une constipation ou pour dissimuler l'objet (drogues, etc). Elle est rarement accidentelle. Ces corps étrangers peuvent être de nature très diverse et insolite. L'extraction de l'objet par voie anale permet quand elle est réalisable, d'éviter la chirurgie qui s'impose en cas d'échec ou de complications. Nous rapportons l'observation d'un homme âgé de 62 ans bronchitique chronique, qui avait consulté pour syndrome occlusif évoluant depuis deux jours. A l'examen, l'abdomen était distendu tympanique, le toucher rectal avait perçu un corps étranger intrarectal. A la reprise de l'interrogatoire, les circonstances étaient non précisées. La radiographie de l'abdomen sans préparation avait confirmé l'occlusion colique et le corps étranger (verre à base haute). La tentative d'extraction par voie anale sous anesthésie générale a été un échec du fait du siège haut et du caractère impacté dans la paroi entrainant une perforation rectale. Au cours de la manipulation, le verre avait cassé, et le bout restant avait échappé et migré vers le haut. Par laparotomie, il existait une perforation sigmoïdienne à berges nécrosées. Il a été réalisé une intervention de Hartmann emportant la partie du sigmoïde perforée (contenant le corps étranger), une toilette péritonéale, un drainage et une toilette rectale. Les suites opératoires ont été marquées par une surinfection broncho-pulmonaire sévère aboutissant au décès à j10 malgré une antibiothérapie et une réanimation adéquates.


Corresponding author:
Ammar Mahmoudi, Service de Chirurgie Générale et Digestive, CHU Fattouma Bourguiba de Monastir, Monastir, Tunisie
mahmoudi_a1975@yahoo.fr

©Ammar Mahmoudi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved