Une pustulose palmoplantaire
Faida Ajili, Imen Gharsallah
The Pan African Medical Journal. ;19:225. doi:10.11604/pamj..19.225.5486

Create an account  |  Sign in
Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Une pustulose palmoplantaire

Faida Ajili, Imen Gharsallah
Pan Afr Med J. 2014; 19:225. doi:10.11604/pamj.2014.19.225.5486. Published 29 Oct 2014



Le syndrome SAPHO (synovite, acné, pustulose, hyperostose, osteite) est une entité rare initialement décrite par CHAMOT en 1987. Elle désigne l'association d'un ensemble hétérogène de manifestations cutanées et ostéoarticulaires ayant pour dénominateur commun un processus inflammatoire aseptique. La pustulose serait plus fréquente chez la femme et l'acné chez l'homme .Nous décrivons le cas d'un homme âgé de 31 ans, hospitalisé pour une pustulose palmoplantaire (A, B) évoluant depuis 3 semaines. Par ailleurs, il rapportait la notion de douleurs intermittentes de la paroi thoracique antérieure prédominant en regard de l'articulation sternoclaviculairedroite qui seraient apparues depuis deux mois et des douleurs lombosacrées d'allure inflammatoire. A l'examen, la pression de la paroi thoracique antérieure en regard du sternum et des premiers arcs costaux était douloureuse avec une tuméfaction et des signes inflammatoires locaux. La mobilisation des sacro-iliaques était douloureuse. La radiographie du bassin mettait en évidence une sacro-iléite débutante avec un pseudo élargissement de l'interligne articulaire et une irrégularité des berges iliaques .La radiographie du sternum et l'échographie des articulations sternoclaviculaire étaient sans anomalies. En revanche, la scintigraphie au technétium 99 concluait à une hyperfixation diffuse du sternum avec un foyer relativement intense de l'articulation sternoclaviculaire droite et deux petits foyers d'hyperfixations des articulations sacro-iliaques (C, D). Ainsi le diagnostic de SAPHO a été retenu devant les antécédents d'acné sévère, la pustulose palmoplantaire, les douleurs de la paroi thoracique antérieure et l'hyperfixation scintigraphique du squelette thoracique. Le patient est alors mis sous méthotrexate à la dose de 10 mg/semaine avec une régression quasi complète des lésions cutanées et une disparition des douleurs et de l'arthrite sternoclaviculaire.


Corresponding author:
Faida Ajili, Service de Médecine Interne, Hôpital Militaire de Tunis ,1008 Montfleury, Tunisie
faida1977@yahoo.fr

©Faida Ajili et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 33 (May - August 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved