Rupture utérine au cours d’une mole hydatiforme
Houssine Boufettal, Naïma Samouh
The Pan African Medical Journal. ;18:293. doi:10.11604/pamj..18.293.5055

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Rupture utérine au cours d’une mole hydatiforme

Houssine Boufettal, Naïma Samouh
Pan Afr Med J. 2014; 18:293. doi:10.11604/pamj.2014.18.293.5055. Published 14 Aug 2014



Une patiente est âgée de 42 ans, cinq gestes, trois pares, deux avortements spontanés, était admise au service des urgences dans un tableau d'inondation péritonéale. L'anamnèse retrouvait des douleurs pelviennes, des vomissements et une notion de retards des règles de huit semaines. L'examen à l'admission retrouvait une patiente en état de collapsus avec une pression artérielle à 60-50 mmHg, une pâleur cutanéomuqueuse et une polypnée à 30 cycles par minute. Les touchers pelviens retrouvaient une sensibilité, sans masse latéro-utérine avec saignement minime ramenant des vésicules. L'échographie abdominopelvienne montrait un épanchement de grande abondance sans masse latéro-utérine, avec utérus augmenté de taille, siégeant d'images en flocons de neige en faveur d'une môle hydatiforme. L'hémogramme retrouvait une hémoglobine à 5 grammes par décilitre. Des ß-hCG plasmatiques étaient très augmentés à 1650785 mUI/mL. Un remplissage vasculaire à l'aide du sérum salé isotonique et une oxygénothérapie nasale étaient réalisés. Une laparotomie montrait un épanchement de 1000 ml fait de sang et de vésicules qui était évacué. L'exploration de la cavité abdominopelvienne retrouvait une rupture utérine en cupule du fond utérin de cinq centimètres, avec un utérus augmenté de taille mesurant 12 centimètres de longueur et huit centimètres de largeur, siégeant en intra utérin de vésicules qui était aspirées. Une hystérectomie et un lavage de la cavité abdominopelvienne au sérum salé étaient réalisés. Les suites opératoires étaient simples. L'examen anatomopathologique objectivait une môle hydatiforme complète. Les ß-hCG plasmatiques étaient négatives après huit semaines. L'évolution était favorable, avec un recul de 24 mois.


Corresponding author:
Houssine Boufettal, Service de Gynécologie-Obstétrique « C », Centre Hospitalier Universitaire Ibn Rochd de Casablanca, Maroc
mohcineb@yahoo.fr

©Houssine Boufettal et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved