Maladie de Verneuil: un véritable défi thérapeutique
Maha Mael-Ainin, Karima Senouci
The Pan African Medical Journal. ;17:316. doi:10.11604/pamj..17.316.3698

Create an account  |  Sign in
Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Maladie de Verneuil: un véritable défi thérapeutique

Maha Mael-Ainin, Karima Senouci
Pan Afr Med J. 2014; 17:316. doi:10.11604/pamj.2014.17.316.3698. Published 25 Apr 2014



La maladie de Verneuil est une affection inflammatoire chronique du follicule pileux, caractérisée par des poussées itératives de nodules douloureux, d'abcès, de fistules drainantes et de cicatrices hypertrophiques en cordes. Les lésions siègent essentiellement aux niveaux des régions anatomiques riches en glandes sudoripares apocrines: régions inguinales, génitales, périanales, axillaires, inter ou sous mammaires. Des localisations atypiques sont possibles surtout chez l'homme, notamment au niveau de la nuque, thorax et abdomen. Les tableaux cliniques sont multiples: formes intermittentes ou continues mineures et majeures. La qualité de vie des patients est généralement altérée. Le traitement est médico-chirurgical reposant sur une antibiothérapie prolongée, à large spectre, parfois sur la corticothérapie, le zinc, les sulfones ou l'Acitrétine. Selon le stade évolutif, des excisions limitées ou larges peuvent être associées. Devant les rechutes fréquentes, des alternatives thérapeutiques sont en cours d'évaluation notamment les agents anti-TNF, les lasers CO2 ou Nd Yag et les injections de toxines botuliques. Mr N.L, âgé de 28 ans, sans antécédents pathologiques particuliers, qui a présenté depuis l'âge de 19ans des nodules douloureux, des abcès et des fistules siégeant au niveau des aisselles, des plis inguinaux, de la nuque et du thorax. Les lésions évoluait par poussées subintrantes avec depuis deux ans une augmentation du nombre des lésions, de la durée des suppurations et apparition de cicatrices hypertrophiques au niveau de la nuque et du thorax. Diverses thérapeutiques ont été utilisées notamment l'Amoxicilline protégée, les macrolides, le Metronidazole, les cyclines et les rétinoïdes ainsi que des exérèses locales. Devant la persistance de la symptomatologie, le patient a été mis sous Disulone à la dose de 2mg/kg/jour.


Corresponding author:
Maha Mael-Ainin, Service de Dermatologie, CHU Ibn Sina, Université Mohamed V, Souissi, Rabat, Maroc
mael.maha@gmail.com

©Maha Mael-Ainin et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 33 (May - August 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved