Evolution radiologique inhabituelle d’une masse surrénalienne
Raja El Latifi, Nawal El Ansari
The Pan African Medical Journal. ;17:291. doi:10.11604/pamj..17.291.4228

Create an account  |  Sign in
Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Evolution radiologique inhabituelle d’une masse surrénalienne

Raja El Latifi, Nawal El Ansari
Pan Afr Med J. 2014; 17:291. doi:10.11604/pamj.2014.17.291.4228. Published 17 Apr 2014



La maladie d'Addison est la cause la plus fréquente d'Insuffisance Surrénalienne (IS) primitive acquise. L'aspect radiologique décrit est celui d'une atrophie des surrénales. Elle se traduit initialement par une infiltration lymphocytaire de la corticosurrénale conduisant à une destruction du parenchyme. L'IS se manifeste cliniquement lorsque la rétraction corticale intéresse plus de 90% du cortex, et donc se traduit radiologiquement par une atrophie des glandes qui sont non visualisées. Nous rapportons une observation de maladie d'Addison dont nous suivons l'évolution scanographique : R.T, 24 ans, sans antécédents, admise dans un tableau d'Insuffisance Surrénalienne Lente (ISL) fait de mélanodermie évoluant dans un contexte d'altération de l'etat general, avec déshydratation, vomissements, douleurs abdominales, hypoglycémie, et hypotension à 80/50mmHg. A l'ionogramme une hyponatrémie et hyperkaliémie. La cortisolémie de 8h à 237nmol/l (VN : 270- 556nmol/l). Le bilan de tuberculose et VIH négatifs. Les Anticorps anti 21 hydroxylase très élevés à 5232U/ml (VN< 4U/ml). Les autres atteintes de Poly-endocrinopathie auto-immune non trouvées. La TDM surrénalienne montrait un nodule droit de 42mm × 17mm associé à une infiltration de la loge gauche et des adénopathies infra centimétriques rétro péritonéales (A). Un lymphome surrénalien est suspecté. En attente d'une biopsie, la patiente a été mise sous hydrocortisone avec bonne évolution clinicobiologique spectaculaire. Le contrôle scanographique réalisée avant la ponction (2 mois après) ne montre plus de lésion biopsiable (B). L'image est alors celle d'une infiltration lymphoplasmocytaire de la glande avec nodularité, et passage secondaire à la fibrose et l'atrophie.


Corresponding author:
Raja El Latifi, Service d’Endocrinologie, Diabétologie et Maladies métaboliques et Nutrition. Laboratoire de recherche PCIM, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc
rajae38@gmail.com

©Raja El Latifi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 33 (May - August 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved