Masse pré-rénale d’origine surrénalienne: quel est votre diagnostic?
Hind El Aassri, Nawal El Ansari
The Pan African Medical Journal. ;17:154. doi:10.11604/pamj..17.154.4089

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Masse pré-rénale d’origine surrénalienne: quel est votre diagnostic?

Hind El Aassri, Nawal El Ansari
Pan Afr Med J. 2014; 17:154. doi:10.11604/pamj.2014.17.154.4089. Published 03 Mar 2014



Le scanner ou l’imagerie par résonance magnétique (IRM) sont les examens de première intention afin de localiser une tumeur surrénalienne. L’imagerie doit d’abord explorer les glandes surrénales avec étude des deux jambages de la glande et la recherche de processus tumoral. En effet, pour préciser si la tumeur est d’origine surrénalienne ou pas, il suffit d’étudier ses rapports et son contact avec la glande; en présence d’une tumeur de l’aire surrénalienne refoulant la surrénale, elle est plutôt extrasurrénalienne, et si elle la déforme, la tumeur peut être considérée à priori comme étant d’origine surrénalienne. Nous rapportons le cas d’un patient de 27 ans, ayant comme antécédent un accident vasculaire cérébral ischémique remontant à un an faisant suite à un pic hypertensif. Le diagnostic d’hypertension artérielle a été depuis lors posé. Devant l’âge jeune du patient, un bilan d’hypertension artérielle secondaire a été réalisé, il avait objectivé une élévation significative des dérivés méthoxylés urinaires et du cortisol libre urinaire. Un scanner surrénalien a été, par la suite réalisé, il avait montré des surrénales d’aspect normal avec présence d’une lésion pré rénale gauche au contact du jambage externe de la surrénale mesurant 43 mm ; elle est de forme ovalaire bien limitée spontanément hypodense (A), cette masse se réhausse d’une façon intense et hétérogène après injection de produit de contraste (B). Les coupes sagittales avaient bien montré la localisation pré-rénale de la masse dont le grand axe sagittal est de 54 mm (C)


Corresponding author:
Hind El Aassri, Service d’Endocrinologie, Diabétologie et Maladies métaboliques. Laboratoire de recherche PCIM, Faculté de Médecine et de Pharmacie, Université Quadi Ayyad, Marrakech, Maroc
hind1810@gmail.com

©Hind El Aassri et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved