Le colobome de la paupière supérieure
Hakima Elouarradi, Rajae Daoudi
The Pan African Medical Journal. ;17:132. doi:10.11604/pamj..17.132.4006

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Le colobome de la paupière supérieure

Hakima Elouarradi, Rajae Daoudi
Pan Afr Med J. 2014; 17:132. doi:10.11604/pamj.2014.17.132.4006. Published 25 Feb 2014



Nouveau né de 3 mois, présente un colobome unilatéral isolé du tiers de la paupière supérieure droite (A,B). L'examen général est normal. Un traitement médical à base de lubrifiants en collyre et de pansement oculaire le soir en attendant l'acte chirurgical est instauré. La reconstruction chirurgicale à l'âge de 4 mois a consisté en un simple rapprochement bord à bord, après avivement économique des berges et suture en trois plans selon la règle des quarts de Mustardé (C). Les résultats post opératoires esthétiques et fonctionnels sont satisfaisants (D). Le colobomes palpébral est une affection congénitale rare, souvent isolé ou parfois associé à des syndromes malformatifs (des fentes orbito maxillaires). Le défect peut être partiel ou de pleine épaisseur, localisé souvent au niveau de la moitié médiale de la paupière supérieure ou la moitié latérale de la paupière inférieure. Sa dimension varie d'une simple fissure de la marge palpébrale à un large défect triangulaire ou quadrilatéral ou même absence totale de la paupière. Sa prise en charge doit être précoce vers l'âge de 3 mois, permettant la protection cornéenne, par une réparation du défect palpébral et des anomalies oculaires associées. La décision thérapeutique dépend de la dimension du défect palpébral. Les petits défects de 30% ou moins de la longueur totale de la paupière, peuvent être simplement suturés directement après avivement des berges. Les défects entre 30 % et 50% de la longueur palpébrale nécessitent un lambeau semi circulaire de Tenzel avec cantholyse latérale relaxante. Les colobomes plus importants nécessitent une reconstruction palpébrale majeure.


Corresponding author:
Hakima Elouarradi, Université Mohammed V Souissi, service d’ophtalmologie A de l’hôpital des spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc
calcitonine70@hotmail.com

©Hakima Elouarradi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved