Toxicité au méthotrexate au cours d’une leucémie aiguë lymphoblastique
Mouna Lamchahab, Said Benchekroun
The Pan African Medical Journal. ;17:16. doi:10.11604/pamj..17.16.2681

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

Toxicité au méthotrexate au cours d’une leucémie aiguë lymphoblastique

Mouna Lamchahab, Said Benchekroun
Pan Afr Med J. 2014; 17:16. doi:10.11604/pamj.2014.17.16.2681. Published 15 Jan 2014



Mlle K.M, âgée de 19 ans, est suivie au service d'hématologie pour une LAL diagnostiqué sur les données cliniques (syndrome d'insuffisance médullaire, un syndrome tumoral important) et paracliniques (hyperleucocytose majeure à 145 720/mm3 et 95% de blastes). Le myélogramme et l'immunophénotypage confirmait le diagnostic de LAL biphénotypique T et B. Le caryotype était complexe. La patiente a été traitée selon le protocole national des LAL (protocole MARALL) avec une rémission complète après l'induction. Suite à son traitement de consolidation par MTX à haute dose (5g), la patiente présentait une fièvre à 40°c, une mucite grade 4 avec des ulcérations buccales douloureuses à surface fibrineuse, touchant le palais et la muqueuse jugale et débordant sur les lèvres empêchant l'alimentation. Ont noté également, une mélanodermie diffuse, hépato-splénomégalie et colite toxique (diarrhées profuses). Le bilan biologique objectivait une aplasie profonde, insuffisance rénale et cytolyse hépatique. Le diagnostic de toxicité grave au MTX cutanée, hématologique et viscérale a été retenu. Le traitement a consisté en une hydratation, alimentation parentérale, repos digestive, antalgiques, antibiotiques et acide folinique avec une très bonne évolution. Actuellement la patiente est en rémission complète maintenue. Le MTX est un cytostatique de la famille des antifolates, utilisé à haute dose en onco-hématologie. Ses effets secondaires sont dose-dépendants. Différents organes peuvent être touchés. La thrombopénie et la leucopénie sont les signes les plus précoces suivies de la stomatite ulcéreuse. Les signes cutanés sont à type de réaction anaphylactique, érythème et desquamation palmo-plantaires, associés à une mucite importante, un décollement bulleux voire une érythrodermie.


Corresponding author:
Mouna Lamchahab, Service d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique, Hôpital 20 Août 1953, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc
mlamchahab@hotmail.fr

©Mouna Lamchahab et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved