L’atteinte oculaire au cours de l’hypertension artérielle maligne
Zouheir Hafidi , Rajae Daoudi
The Pan African Medical Journal. ;17:9. doi:10.11604/pamj..17.9.3804

Create an account  |  Sign in
PAMJ - Clinical Medicine PAMJ - Clinical Medicine
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in clinical medicine

L’atteinte oculaire au cours de l’hypertension artérielle maligne

Zouheir Hafidi , Rajae Daoudi
Pan Afr Med J. 2014; 17:9. doi:10.11604/pamj.2014.17.9.3804. Published 14 Jan 2014



Une patiente âgée de 55 ans suivie pour une hypertension artérielle (mauvaise observance) est admise pour une baisse brutale d'acuité visuelle dans un contexte de céphalées et des acouphènes. A l'examen l'acuité visuelle était de 2/10e au niveau de l'oeil droit et compte les doigts à 1 mètre au niveau de l'oeil gauche, l'examen du fond d'oeil révèle un oedème papillaire bilatéral plus marqué à gauche avec des hémorragies en flammèches et des exsudats secs, par ailleurs il y avait un rétrécissement marqué de tout l'arbre vasculaires artériel. Le reste de l'examen général a mis en évidence une TA de 220mmhg de systolique et 110mmgh de diastolique. Après rééquilibration rapide de la TA un bilan a été réalisé à savoir : urée, créatinine dans le sang, ionogramme sanguin complet qui n'a pas révélé d'anomalies. Une TDM cérébrale a permis d'éliminer un processus expansif intracrânien, une hydrocéphalie et une thrombose veineuse. La patiente fut alors adressée au département de cardiologie pour complément de prise en charge. L'angiographie rétinienne a mis en évidence une forte rétention papillaire de la fluorescéine avec des altérations diffusantes de tout le lit capillaire rétinien en rapport avec l'altération de la barrière hémato rétinienne.L'Hypertension artérielle maligne correspond à une augmentation rapide et sévère des chiffres tensionnels. Cette entité concerne moins de 1% des patients hypertendus et constitue une urgence vitale par atteinte des organes cibles (cerveau, oeil, coeur, reins) avec un risque important de : AVC hémorragique, IDM, insuffisance rénale. Sur le plan ophtalmologique, et en l'absence d'une prise en charge rapide, il existe un risque important d'atrophie optique avec perte visuelle définitive secondaire à une neuropathie optique ischémique.


Corresponding author:
Zouheir Hafidi, Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des spécialités, Centre Hospitalier Universitaire, Rabat, Maroc
zouheirhafidi@gmail.com

©Zouheir Hafidi et al. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

More images in clinical medicine

 
 
 
 
 
 
 
 
    






PAMJ Images in Medicine and Public Health are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

This image


Share this image:

Filter images [Reset filter]

By language

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved