Grosse lithiase prostatique juvénile compliquée de fistule périnéale: à propos d'un cas à l'hôpital régional de Gao
Mahamadou Mallé, Youssouf Fofana, Mahamadou Diallo, Lassine kéita, Sokona Touré
The Pan African Medical Journal. 2019;32:23. doi:10.11604/pamj.2019.32.23.11960

Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case report

Grosse lithiase prostatique juvénile compliquée de fistule périnéale: à propos d'un cas à l'hôpital régional de Gao

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2019;32:23. doi:10.11604/pamj.2019.32.23.11960

Received: 11/02/2017 - Accepted: 06/01/2018 - Published: 16/01/2019

Mots clés: Prostate, grosse lithiase, juvénile, imagerie

© Mahamadou Mallé et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/32/23/full

Corresponding author: Youssouf Fofana, Centre National d'Appui à la Lutte contre la Maladie, Bamako, Mali (youssouffofana346@yahoo.fr)


Grosse lithiase prostatique juvénile compliquée de fistule périnéale: à propos d'un cas à l'hôpital régional de Gao

Voluminous juvenile prostatic lithiasis complicated by perineal fistula: about a case reported at the regional hospital in Gao

Mahamadou Mallé1, Youssouf Fofana2,&, Mahamadou Diallo3, Lassine kéita2, Sokona Touré2

 

1Hôpital Régional de Gao, Mali, 2Centre National d'Appui à la Lutte contre la Maladie, Bamako, Mali, 3Hôpital Gabriel Touré, Bamako, Mali

 

 

&Auteur correspondant
Youssouf Fofana, Centre National d'Appui à la Lutte contre la Maladie, Bamako, Mali

 

 

Résumé

Les lithiases prostatiques correspondent aux calculs développés au sein du tissu prostatique (acini, canaux), elles sont rares chez l'enfant mais fréquentes chez l'homme. Nous rapportons le cas d'un patient de 24 ans présentant depuis quelques mois des troubles de la miction à type de pollakiurie et dysurie suivie d'une fuite urinaire périnéale lors de la miction. L'échographie réno-vésico-prostatique a montré une grosse calcification prostatique. La radiographie standard de l'arbre urinaire et la fistulographie de l'orifice périnéal ont montré une communication avec la vessie et montré une grosse calcification se projetant sur le pubis. Le diagnostic de lithiase prostatique a été retenu. La prise en charge a été faite par une antibiothérapie avant, pendant et après l'extraction chirurgicale de la grosse lithiase. Les suites opératoires ont été favorables.


English abstract

Prostatic lithiases are characterized by the development of stones in the prostatic tissue (acini, channels). They rarely occur in children but they are frequent in men. We report the case of a 24-year old patient with a few month-history of micturation disorders including dysuria and pollakiuria followed by perineal urinary leakage during minction. Reno-vesico-prostatic ultrasound showed voluminous prostatic calcification. Standard radiographic evaluation of the urinary tract and fistulography of the perineal orifice showed a communication with the bladder and showed large calcification projecting over the pubis. The diagnosis of prostatic lithiasis was retained. The patient was treated with antibiotic therapy before, during and after surgical extraction of the voluminous lithiasis. Surgical outcomes were favorable.

Key words: Prostate, voluminous lithiasis, juvenile, imaging

 

 

Introduction    Down

Les lithiases prostatiques sont rares chez l'enfant mais fréquentes chez l'homme de plus de 50 ans; avec une incidence qui augmente avec l'âge [1]. La grosse lithiase prostatique est une entité pathologique rare. Elle réalise un obstacle sur les voies urinaires basses. A travers une observation nous rapportons un cas de grosse lithiase prostatique juvénile compliquée de fistule périnéale.

 

 

Patient et observation Up    Down

Monsieur H.A âgé de 24 ans rapporte des troubles de la miction à type de pollakiurie et dysurie suivie d'une fuite urinaire périnéale lors de la miction évoluant depuis 4 mois. Il y'avait une notion d'infections sexuellement transmissibles à répétition. L'examen physique retrouvait un orifice externe au niveau du périnée mesurant 2 cm (Figure 1) et une prostate dure augmentée de taille. Le reste de l'examen clinique était normal. L'examen cytobactériologique des urines était stérile. L'échographie réno-vésico-prostatique a montré une grosse calcification prostatique mesurant 165 X 45 mm. La radiographie standard de l'arbre urinaire (Figure 2) et la fistulographie de l'orifice périnéal ont montré une communication avec la vessie et une grosse calcification se projetant sur le pubis. Le haut appareil était normal avec un résidu post mictionnel insignifiant. Le diagnostic de lithiase prostatique a été retenu. La prise en charge a été faite par une antibiothérapie avant, pendant et après son extraction chirurgicale. la grosse lithiase (Figure 3). Les suites opératoires ont été favorables avec la disparition des symptômes.

 

 

Discussion Up    Down

Les lithiases prostatiques correspondent aux calculs développés au sein du tissu prostatique (acini, canaux); ils sont à distinguer des lithiases de l'urètre prostatique d'origine rénale ou vésicale. Elles sont rare l’âge de 40 ans, mais fréquente au-delà de 50 ans [1-3]. La grosse lithiase prostatique peut être définie comme une formation calculeuse occupant un espace supérieur à 3 cm2 sur une radiographie standards du bassin. Elle peut être classée en calculs endogènes ou primitifs, formés à partir d'éléments des secrétions prostatiques à savoir les corps amylacés ou à partir des précipitations directes des éléments anorganiques présents dans les secrétions prostatiques [2, 4] et en calculs secondaires exogènes ou secondaires formés à partir des constituants des urines. La stase des secrétions prostatiques, qui résulte de l'obstruction, de l'inflammation et de l'infection des canaux prostatiques favorise la formation des calculs [3, 5]. L'hypertrophie bénigne de la prostate et les prostatites chroniques constituent les principaux facteurs favorisants les lithiases prostatiques [2, 5]. En outre, l'hypercalciurie est souvent présente chez les patients porteurs de gros calculs prostatiques [2, 3].

 

Sur le plan clinique, il n'existe pas de signes pathognomoniques; les calculs prostatiques sont le plus souvent découverts de façon fortuite lors de l'échographie ou un bilan radiologique du bas appareil urinaire [1]. Lorsqu'une symptomatologie est présente, elle est souvent en rapport avec la pathologie associée: trouble mictionnels, douleurs hypogastriques, périnéales et péniennes majorées par la miction, la défécation ou même l'érection. Les examens radiologiques permettent le diagnostic dans la majorité des cas en précisant le siège et la localisation au niveau de la prostate [6, 7]. L'arbre urinaire sans préparation va montrer une opacité de tonalité calcique à projection prostatique. L'échographie sus pubienne ou mieux transrectale permet de détecter la majorité des calculs prostatiques à partir de 01 mm de diamètre sous forme de renforcement postérieur. L'urographie intraveineuse et l'uretrocystographie rétrograde et per mictionnelle peuvent être demandées à la recherche d'une pathologie associée ou une autre localisation lithiasique [1]. Dans notre cas l'ASP et l'échographie ont confirmé le diagnostic, une fistulographie pour voire la communication périnéale à la vessie a été associée.

 

 

Conclusion Up    Down

La grosse lithiase prostatique est rare. Elle peut se révéler par des troubles urinaires du bas appareil urinaire, avec parfois des complications comme la fistule périnéale. Le diagnostic est porté par l'échographie et la radiographie standard. Le traitement est chirurgical très souvent et permet une bonne évolution.

 

 

Conflits d'intérêts Up    Down

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêts.

 

 

Contributions des auteurs Up    Down

Tous les auteurs ont contribué à la rédaction du manuscrit, ont lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Figures Up    Down

Figure 1: orifice périnéal de fuite urinaire (2 cm)

Figure 2: grosse calcification se projetant sur le pubis

Figure 3: pièce post opératoire (lithiase)

 

 

Références Up    Down

  1. Valeri A, Joulin V, Fournier G. Lithiases prostatiques. Encycl Medchir: Elevier, Nephrologie Urologie. 1999; 18-530-A-10: 4p.

  2. Taylor JS. Gross calcification within the prostate gland. Br J Urol. 1998 Apr; 81(4): 645-6. PubMed | Google Scholar

  3. Klimas R, Bennett B, Gardner WAJr. Prostatic calculi: a review. Prostate. 1985; 7(1): 91-6. PubMed | Google Scholar

  4. Viches J, Lopez A, De Palacio, Munoz C, Gomez J. SEM and X microanalysis of human prostatic calculi. J Urol. 1982 Feb; 127(2): 371-3. PubMed | Google Scholar

  5. Meares EM. Prostatis and related disorders. In: Campbell‘s Urologie, Edited by: Walsh PC, Retik AB, Stomey TA, Vaughan ED JR, Philadelphia: WB Saunders. 1998; pp 615-630.

  6. Bock E, Calugi V, Stolfi V, Rossi P, D'Ascenzo R, Solivetti FM. Calcifications of the prostate: a transrectal echographic study. Radiol Med. 1989 May; 77(5): 501-3. PubMed | Google Scholar

  7. Stoll HG. Calcification and calculosis of the prostate in urethrographic Demonstration. Urol Int. 1965; 19: 337-54. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 34 (September - December 2019)

Article tools

PDF (387 Kb)
Contact the corresponding author
Download to Citation Manager
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite


Keywords

Prostate
Grosse lithiase
Juvénile
Imagerie

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
PAMJ Authors services
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved