Tuberculose tibiale chez l'enfant à l'IRM: à propos d'un cas
Lynda Nadine Gui Bilé, N'Dri Simon Dédé, Raïssa Michelle Kabas, Estelle Valérie Ohui-Acko, Eric Kouadio, Lolo Marc-Anicet Diambra
The Pan African Medical Journal. 2019;32:21. doi:10.11604/pamj.2019.32.21.17644

Innovations in Measles Elimination Innovations in Measles Elimination
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case report

Tuberculose tibiale chez l'enfant à l'IRM: à propos d'un cas

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2019;32:21. doi:10.11604/pamj.2019.32.21.17644

Received: 09/11/2018 - Accepted: 15/11/2018 - Published: 15/01/2019

Mots clés: Tuberculose, os, tibia, IRM

© Lynda Nadine Gui Bilé et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/32/21/full

Corresponding author: Lynda Nadine Gui Bilé, Service de Radiodiagnostic et d’Imagerie Médicale, CHU de Treichville Côte d’Ivoire/01 BP V3 Abidjan, Côte d’Ivoire (lynda_gui@yahoo.fr)


Tuberculose tibiale chez l'enfant à l'IRM: à propos d'un cas

MRI appearance of tuberculosis of the tibia in children: about a case

Lynda Nadine Gui Bilé1,&, N'Dri Simon Dédé1, Raïssa Michelle Kabas1, Estelle Valérie Ohui-Acko1, Eric Kouadio1, Lolo Marc-Anicet Diambra1

 

1Service de Radiodiagnostic et d'Imagerie Médicale, CHU de Treichville Côte d'Ivoire/01 BP V3 Abidjan, Côte d'Ivoire

 

 

&Auteur correspondant
Lynda Nadine Gui Bilé, Service de Radiodiagnostic et d'Imagerie Médicale, CHU de Treichville Côte d'Ivoire/01 BP V3 Abidjan, Côte d'Ivoire

 

 

Résumé

La localisation osseuse isolée de la tuberculose est peu fréquente et survient surtout chez les adultes jeunes immunodéprimés. Elle peut simuler une infection à germe banal au début ou une atteinte tumorale lorsque l'évolution est chronique. Les auteurs rapportent le cas d'une patiente de 15 ans sans antécédent particulier ayant présenté une tuméfaction indurée et indolore du tiers supérieur de la jambe d'évolution chronique. Les explorations radiologiques conventionnelles ont permis d'objectiver une lésion lytique tibiale métaphysaire supérieure avec une réaction périostée. L'IRM a précisé une rupture corticale et une extension aux parties molles sous la forme d'une collection liquidienne avec une paroi épaisse, se rehaussant intensément après injection de gadolinium. Une biopsie chirurgicale avec analyse histologique a permis de retenir le diagnostic d'ostéite tuberculeuse. Ce cas clinique souligne l'intérêt de l'IRM dans l'exploration des pathologies musculosquelettiques.


English abstract

Isolated bone involvement of tuberculosis is uncommon and mainly occurs among immunocompromised young adults. Initially, it can mimick an infection due to common germ or a tumor when its evolution is chronic. We here report the case of a 15-year old female patient with no particular previous history presenting with hard and painless swelling on the upper third of the leg with chronic evolution. Common X-ray showed lytic lesion in the upper metaphysiary region of the tibia with periosteal reaction. MRI showed cortical rupture with extension to the soft parts appearing as fluid collection with a thick wall, intensely enhancing after gadolinium injection. Surgical biopsy with histological analysis allowed to retain the diagnosis of tuberculous osteitis. This clinical case emphasizes the role of MRI in the examination of musculoskeletal pathologies.

Key words: Tuberculosis, bone, tibia, MRI

 

 

Introduction    Down

La tuberculose osseuse est la troisième manifestation de la tuberculose extra pulmonaire. Elle touche préférentiellement la colonne vertébrale (50%), les hanches et les genoux (15%) [1]. Malgré l'état d'endémicité de notre pays, la localisation osseuse isolée est peu fréquente et est surtout observée chez les adultes immunodéprimés. L'objectif de ce travail était de décrire l'apport de l'IRM dans le diagnostic de l'ostéite tuberculeuse à travers une observation faite chez une adolescente.

 

 

Patient et observation Up    Down

B.R. âgée de 15 ans, sans antécédent particulier (BCG fait à la naissance) a été admise dans le service de chirurgie pédiatrique de notre hôpital pour l'exploration d'une tuméfaction indurée du tiers supérieur de la jambe droite évoluant depuis environs 09 mois. Cette masse a été traitée à l'origine comme une ostéomyélite compte tenu du syndrome inflammatoire clinique et biologique fruste observé (discrète hyperleucocytose à polynucléaire neutrophile et augmentation de la CRP). Les premières explorations radiologiques étaient normales, et la patiente ne présentait pas de signe d'imprégnation tuberculeuse. Cependant, les antibiothérapies successives administrées n'ont pas amélioré les signes. A 09 mois d'évolution, la patiente était apyrétique et présentait une importante tuméfaction indolore de la jambe. Des explorations radiologiques ont donc été entreprises, notamment une incidence standard et une IRM du genou droit, toutes deux réalisées le même jour. La radiographie du genou a mis en évidence une ostéolyse géographique de type 1C de la classification de Lodwick au niveau de la métaphyse tibiale sans atteinte du cartilage de croissance avec une rupture de la corticale et une réaction périostée (Figure 1). L'IRM a objectivé sur la séquence morphologique en EST1, une lyse osseuse métaphysaire avec reconstruction sclérosante (Figure 2). Sur les séquences après injection de gadolinium, il est mis en évidence une prise de contraste intense et hétérogène de l'os spongieux métaphysaire tibial avec une rupture de la corticale et une extension aux parties molles sous la forme d'une collection liquidienne (Figure 3). Il n'avait pas d'atteinte de l'articulation du genou. Cet aspect pouvait être en faveur d'une ostéite chronique à germe spécifique. Il ne fallait toutefois pas exclure un processus tumoral avec une infiltration nécrotique des parties molles. Une biopsie chirurgicale a donc été réalisée suivie d'une analyse histologique. Elle confirmait le diagnostic d'ostéite tuberculeuse du tibia avec abcès froid des parties molles, par la mise en évidence de granulome à cellules géantes avec nécrose caséeuse (Figure 4). L'évolution a été favorable sous traitement antituberculeux.

 

 

Discussion Up    Down

L'ostéite tuberculeuse est habituellement une ostéite chronique avec un long délai diagnostic [2]. Elle se manifeste par des douleurs et/ou une tuméfaction évoluant lentement vers l'aggravation. Le diagnostic reste difficile en l'absence d'une arthrite associée ou une lésion pulmonaire ou extra pulmonaire évocatrice de tuberculose. Et ce d'autant plus que d'autres affections peuvent avoir le même aspect clinique et radiologique comme une tumeur maligne, un abcès de Brodie, ou une hémopathie maligne [3]. Lorsqu'une lésion osseuse isolée existe, elle atteint plus fréquemment le fémur et le tibia [4, 5]. Cependant des localisations plus rares: fibulaire [6], patellaire [7], radiale et ulnaire [4] et métacarpienne [8] ont été rapportées dans la littérature. Et l'imagerie joue un rôle important dans la description des lésions osseuses et des parties molles surtout l'IRM par son excellente résolution de contraste. Cet apport de l'IRM dans le diagnostic de la tuberculose osseuse est peu rapporté [9-11]. Devant le retard radio-clinique des incidences standards, l'IRM permet dans les 48h de mettre en évidence un œdème osseux médullaire par un hypersignal sur la séquence STIR (Short time inversion recuperation). Chez notre patiente, vue en phase chronique, l'IRM a permis de mettre en évidence des lésions aussi bien osseuses, médullaires, cartilagineuses que des parties molles. En effet, l'IRM a objectivé la rupture corticale métaphysaire avec la reconstruction ostéosclérosante qui n'est pas présente dans les lésions tumorales malignes. L'atteinte médullaire et l'extension cartilagineuse sont visibles après injection de produit de contraste. En phase subaiguë, un abcès intra-osseux de granulome est visible sous la forme d'un hypo signal T1 [12]. En T2, il est en hyposignal ou en signal intermédiaire ou d'aspect mixte en anneau. Son rehaussement est variable, homogène ou hétérogène, parfois annulaire. Lœdème médullaire périphérique apparait alors en hyposignal en T1 et en hypersignal T2. Le séquestre osseux est mis en évidence par un hyposignal T1 et T2. L'abcès des parties molles non identifié à la radiographie standard chez notre patiente se présentait à l'IRM avec une paroi épaisse et une régularité des contours malgré l'étendue de la lésion en faveur d'une atteinte tuberculeuse [12]. L'IRM est en outre contributive dans la surveillance des lésions. Le diagnostic de certitude sera posé par l'histologie et le traitement après curetage chirurgical a été favorable sous poly chimiothérapie antituberculeuse.

 

 

Conclusion Up    Down

Le diagnostic de tuberculose osseuse reste difficile. Certaines localisations bien que peu fréquentes doivent toujours faire évoquer la tuberculose en particulier dans les pays endémiques. Devant des lésions osseuses lytiques d'évolution insidieuse associées ou non à des collections liquidiennes, l'IRM occupe une place essentielle pour un bilan lésionnel et d'extension plus précis. La réalisation de prélèvements avec une étude histologique permettra de confirmer le diagnostic.

 

 

Conflits d'intérêts Up    Down

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêts.

 

 

Contributions des auteurs Up    Down

Tous les auteurs ont contribué à la conduite de ce travail. Tous les auteurs déclarent également avoir lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Figures Up    Down

Figure 1: radiographie du genou. Mise en évidence d'une ostéolyse géographique métaphysaire à limite flou de type Ic de lodwick avec une rupture corticale et une réaction périostée compacte

Figure 2: coupe coronale du genou en EST1 montrant une érosion de la corticale médiale de la métaphyse supérieure du tibia avec une lésion intra-osseuse hétérogène. Présence d'une reconstruction ostéosclérosante délimitant la lésion

Figure 3: IRM du genou après saturation de graisse et injection de gadolinium (WFS T1 GADO). Mise en évidence de la lésion métaphysaire qui se rehausse intensément avec une atteinte débutante du cartilage de croissance en faveur d'un abcès intra-osseux

Figure 4: coupe histologique (hex100). Présence d'un granulome épithélioïde et giganto-folliculaire

 

 

Références Up    Down

  1. Lacut JY, Dupon M, Paty MC. Tuberculoses extra-pulmonaires: revue et possibilité de diminution des délais d'intervention thérapeutique. Med Mal Infect. 1995; 25(3): 304-20. Google Scholar

  2. Ba-Fall K, Niang A, Ndiaye AR, Lefebvre N, Chevalier B, Debonne JM et al. Une épaule douloureuse révélant une tuberculose osseuse inhabituelle. Rev Pneumol Clin. 2009; 65(1): 13-5. PubMed | Google Scholar

  3. Benchakroun M, El Bardouni A, Zaddoug O, Kharmaz M, El Yaacoubi M, Ouadghiri M et al. Tuberculose du poignet: symptômes et évolution de 11 cas. Rev Chir Orthop. 2004; 90(4): 337-45. PubMed | Google Scholar

  4. Rafiqi K, Yousri B, Arihi M, Bjitro C, Aboumaarouf M, El Andaloussi M. Localisations inhabituelles de la tuberculose ostéoarticulaire chez l'enfant: une étude de 12 cas. RCOT. 2013; 99(3): 297-303. Google Scholar

  5. Chattopadhyay P, Bandyopadhyay A, Ghosh S, Kundu AG. Primary diaphyseal tuberculosis of the tibia. Singapore Med J. 2009; 50(6): e226-8. PubMed | Google Scholar

  6. Aghoutane EM, El Fezzazi R. Ostéite tuberculose du péroné: à propos d'un cas. Journal de pédiatrie et de puériculture. 2012; 25(6): 357-9. Google Scholar

  7. Fnini S, Hassoun J, Garches A, Largab A. Ostéite tuberculeuse de la patella: à propos d'un cas. RCOT. 2009; 95(8): 787-90. Google Scholar

  8. Bouabid S, Kadi S, Mabrouk H. Forme pseudotumorale de la tuberculose osseuse, à propos d'une localisation au métacarpe. Chirurgie de la Main. 2011; 30(2): 140-3. PubMed | Google Scholar

  9. Aloui N, Nessib N, Jalel C, Ellouze S, Essayed M, Bellagha I et al. Tuberculose ostéo-articulaire du genou: aspect IRM de deux cas pédiatriques. J Radiol. 2003 Jul-Aug; 84(7-8 Pt 1): 861-4. PubMed | Google Scholar

  10. Sole S, Rodiguez E, Remuinan C, Santos M. MRI of musculoskeletal extraspinal tuberculosis. J Comput Assist Tomogr. 2001; 25(2): 177-83. PubMed | Google Scholar

  11. Hong SH, Kim SM, Ahn JM, Chung HW, Shim SJ, Kam HS. Tuberculous versus pyogenic arthritis MR Imaging evaluation. Radiology. 2001; 218(3): 848-53. PubMed | Google Scholar

  12. Hugosson C, Nyman RS, Brismar J, Larsson RG, Lindhal S, Lunstedt C. Imaging of tuberculosis. Peripheral osteoarticular and soft-tissue tuberculosis. Acta radiol. 1996; 37(4): 512-6. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 33 (May - August 2019)

Article tools

PDF (519 Kb)
Contact the corresponding author
Download to Citation Manager
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite


Keywords

Tuberculose
Os
Tibia
IRM

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
PAMJ Authors services
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2019 - Pan African Medical Journal. All rights reserved