Luxation sous-talienne interne pure: à propos d’un cas
Mustafa Nkaoui, Moncef Boufettal, Youness sasbou, Mohammed Kharmaz, Mohamed EL Ouadaghiri, Moulay Omar Lamrani, Ahmed El Bardouni, Mustapha Mahfoud, Mohamed Saleh Berrada
The Pan African Medical Journal. 2017;27:123. doi:10.11604/pamj.2017.27.123.12173

Create an account  |  Sign in
PAMJ Conf Proceedings PAMJ Conf Proceedings
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case report

Luxation sous-talienne interne pure: à propos d’un cas

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2017;27:123. doi:10.11604/pamj.2017.27.123.12173

Received: 06/03/2017 - Accepted: 12/06/2017 - Published: 15/06/2017

Mots clés: Luxation sous-talienne interne, accident de sport

© Mustafa Nkaoui et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/27/123/full

Corresponding author: Mustafa Nkaoui, Service de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie, Université Mohammad V Souissi, Rabat, Maroc (nkaouimustafa@gmail.com)


Luxation sous-talienne interne pure: à propos d’un cas

Pure internal subtalar dislocation: about a case

Mustafa Nkaoui1,&, Moncef Boufettal1, Youness Sasbou1, Mohammed Kharmaz1, Mohamed El Ouadaghiri1, Moulay Omar Lamrani1, Ahmed El Bardouni1, Mustapha Mahfoud1, Mohamed Saleh Berrada1

 

1Service de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Mustafa Nkaoui, Service de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc

 

 

Résumé

La luxation sous talienne pure est une affection rare, les auteurs rapportent le cas d'un jeune patient ayant présenté suite à un accident de sport une luxation sous talienne interne pure, traité orthopédiquement avec un bon résultat fonctionnel.


English abstract

Pure subtalar dislocation is a rare condition. We here report the case of a young patient presenting with pure internal subtalar dislocation as a result of a sport accident. He underwent orthopedic therapy achieving a good functional outcome.

Key words: Internal subtalar dislocation, sport accident

 

 

Introduction    Down

La luxation sous-talienne pure est le déplacement de l'ensemble calcanéo-pédieux au-dessous du talus maintenu dans la mortaise tibio-fibulaire, sans fracture associée. C´est une lésion rare, 1% de toutes les luxations observées en traumatologie.

 

 

Patient et observation Up    Down

C'est un sujet de sexe masculin, âgé de 28 ans, sans antécédents pathologiques notables. Il a été victime d'un traumatisme de la cheville droite suite à un accident de sport (lors d'un match de football) avec réception d'un saut en inversion et équinisme du pied droit. L'étude clinique avait objectivé une douleur avec impotence fonctionnelle du membre, une déformation de la région médio tarsienne avec œdème de la cheville, sans lésion cutanée ni vasculo-nerveuse. Les radiographies standards ont permis de poser le diagnostic d'une luxation sous talienne médiale pure (Figure 1). La réduction a été réalisée sous anesthésie générale par la manœuvre d'arrache botte, la cheville étant stable au testing et une radiographie de contrôle avait montré une bonne congruence articulaire (Figure 2). Ensuite, la cheville a été immobilisée dans une botte plâtrée pendant 6 semaines sans appui suivie d'une rééducation fonctionnelle. Le résultat fonctionnel était excellent avec un recul de 6 mois et la reprise sportive a été autorisée à 3 mois.

 

 

Discussion Up    Down

La luxation sous-talienne est une affection rare, très peu de cas ont été décrits dans la littérature souvent sous forme de cas isolé, la variété interne est la plus fréquente et c'est le fait que l'inversion est la principale position d'instabilité du pied qui explique cette grande fréquence [1,2]. Le mécanisme de la luxation sous-talienne médiale est une inversion forcée avec pied bloqué au sol entrainant une rupture ligamentaire dans un ordre chronologique précis : c'est d'abord le ligament talo-naviculaire dorsal qui est lésé, puis les deux faisceaux du ligament interosseux ou ligament en haie et enfin le ligament péronéo-calcanéen [3]. La déformation clinique est évidente et le diagnostic est confirmé sur analyse des radiographies standards du pied et de la cheville surtout l'incidence face qui en montrant l'astragale en place dans la mortaise tibio-fibulaire alors que le pied est déplacé en interne [3]. Le traitement est la réduction en urgence sous anesthésie générale. Celle-ci se fait par la manœuvre de l'arrache-botte, le genou étant en flexion pour détendre le triceps sural. Une irréductibilité peut être le fait d'interpositions des tendons des muscles fibulaires, du ligament frondiforme, du muscle court extenseur des orteils ou d'un fragment osseux pour les luxations médiales. La réduction est habituellement stable et ne justifie, pour la luxation pure, aucune ostéosynthèse de principe [1] (botte plâtrée pendant 3 à 6 semaines sans appui). Le pronostic de ces lésions est relativement bon chez la plupart des auteurs sauf en cas d'ouverture cutanée ou de fracture associée [1,4,5]. Le risque de nécrose talienne est évalué à 4 % et celui d'arthrose sous-talienne à 31% [5].

 

 

Conclusion Up    Down

La luxation sous talienne interne pure est une affection traumatologique rare, son diagnostic est facile, le traitement consiste souvent en une réduction par manœuvre externe sous anesthésie générale, sauf en cas d'irréductibilité par incarcération ligamentaire ou une réduction chirurgicale s'impose. Ce sont des lésions de bon pronostic sauf dans les cas associés à une ouverture cutanée.

 

 

Conflits d’intérêts Up    Down

Les auteurs déclarent ne pas avoir de conflits d'intérêts en relation avec cet article.

 

 

Contributions des auteurs Up    Down

Tous les auteurs ont contribué à la conduite de ce travail. Tous les auteurs déclarent également avoir lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Figures Up    Down

Figure 1: aspect radiologique de la luxation sous-talienne pure interne en incidence face et profil

Figure 2: radio de contrôle après réduction montrant une bonne congruence articulaire

 

 

Références Up    Down

  1. Jarde O, Trinquier-Lautard JL, Mertl P, Tran F, Vives P. Les luxations sous-astragaliennes, à propos de 35 cas. Rev Chir Orthop. 1996; 82(1):42-8. PubMed | Google Scholar

  2. Jerome Jt, Varghese M, Sankaran B. Anteromedialsubtalar dislocation. J Foot Ankle Surg. 2007; 46(1):52-4. PubMed | Google Scholar

  3. Amar MF, Chbani B, Loudiyi D et al. Luxation sous-talienne pure chez un footballeur (à propos d'un cas). J Trauma Sport. 2009; 26(4) :250-252. PubMed | Google Scholar

  4. Baumgartner A, Huguier A. Les luxations sous-astragaliennes. Rev ChirOrthop suppl. 1983; 2 (69): 141-148. PubMed | Google Scholar

  5. Schuind F, Andrianne Y, Burny F. Fractures et luxations de l'astragale Revue de 359 cas. Acta Orthop Belg. 1983;49(6):652-689. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

Rate this article

Altmetric

Popular articles in Case report

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved