Le syndrome d’encéphalopathie postérieure réversible chez un garçon sous dialyse péritonéale
Manel Jellouli, Tahar Gargah
The Pan African Medical Journal. 2015;22:287. doi:10.11604/pamj.2015.22.287.8041

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Le syndrome d’encéphalopathie postérieure réversible chez un garçon sous dialyse péritonéale

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;22:287. doi:10.11604/pamj.2015.22.287.8041

Received: 26/09/2015 - Accepted: 04/11/2015 - Published: 24/11/2015

Mots clés: Hypertension artérielle, convulsion, insuffisance rénale

© Manel Jellouli et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/22/287/full

Corresponding author: Manel Jellouli, Service de pédiatrie, Hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie (maneljellouli@yahoo.fr)


Le syndrome d’encéphalopathie postérieure réversible chez un garçon sous dialyse péritonéale

 

Manel Jellouli1,&, Tahar Gargah1

 

1Service de pédiatrie, Hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Manel Jellouli, Service de pédiatrie, Hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie

 

 

Image en médecine

Le syndrome d'encéphalopathie postérieure réversible (SEPR) est une entité rare, d'étiopathogénie inconnue; le diagnostic est radio-clinique qui associe des signes neurologiques avec des anomalies radiologiques cérébrales bilatérales classiquement réversibles. La principale cause est l'hypertension artérielle sévère. MA âgé de 5 ans est suivi pour insuffisance rénale terminale (IRT) sous dialyse péritonéale automatisée. L'étiologie de son IRT est un syndrome hémolytique et urémique atypique avec la présence d'anticorps anti-facteur H au bilan immunologique. Le patient a présenté 1 an après la découverte de sa pathologie un état de mal convulsif. L'examen trouvait après la résolution des crises, un enfant conscient, une hypertension artérielle sévère à 190/110 mmHg. Il ne présentait pas de déficit sensitvo-moteur. L'hypertension artérielle était équilibrée par du nicardipine, captopril et prazosine. L'imagerie cérébrale par résonnance magnétique a montré des anomalies du signal bilatérales asymétriques de la substance blanche profonde en regard de deux carrefours ventriculaires cadrant avec une encéphalopathie hypertensive. Une IRM de contrôle à 6 mois d'intervalle a montré une régression nette des anomalies. Le diagnostic de SEPR est ainsi retenu.

 

 

Figure 1: IRM cérébrale montrant la présence des anomalies de signal de l’étage sus tentoriel en hypersignal pouvant cadrer vu le contexte à un syndrome d’encéphalopathie postérieure réversible

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved