Lymphangiome kystique de la parotide
Khaled Khamassi, Madiha Mahfoudhi
The Pan African Medical Journal. 2015;20:443. doi:10.11604/pamj.2015.20.443.6300

Create an account  |  Sign in
PAMJ Conf Proceedings PAMJ Conf Proceedings
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Lymphangiome kystique de la parotide

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2015;20:443. doi:10.11604/pamj.2015.20.443.6300

Received: 08/02/2015 - Accepted: 25/02/2015 - Published: 30/04/2015

Mots clés: Lymphagiome kystique, parotide, chirurgie

© Khaled Khamassi et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/20/443/full

Corresponding author: Madiha Mahfoudhi, Service de Médecine Interne A , Hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie (madiha_mahfoudhi@yahoo.fr)


Lymphangiome kystique de la parotide

 

Khaled Khamassi1, Madiha Mahfoudhi2,&

 

1Service ORL, Hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie, 2Service de Médecine Interne A, Hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Madiha Mahfoudhi, Service de Médecine Interne A , Hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie

 

 

Image en médecine

Le lymphangiome kystique est une tumeur bénigne en rapport avec une dysembryoplasie portant sur le système lymphatique. Rare chez l'adulte, il survient généralement avant l'âge de deux ans. Son siège primitif au niveau de la parotide est rarement rapporté dans la littérature. Bien que bénigne, il peut être potentiellement grave par sa tendance extensive et infiltrante des tissus de voisinage et par ses complications aigues telles que les surinfections, les poussées inflammatoires et hémorragiques. La chirurgie conservatrice est l'approche la plus souvent recommandée. Patient âgé de 15 ans sans antécédents particuliers a consulté pour une masse parotidienne droite évoluant depuis deux mois. L'examen physique a retrouvé une tuméfaction parotidienne droite de 40 mm de grand axe, bien limitée, homogène, dépressible, molle, mobile, indolore et recouverte d'une peau saine. A la biologie, il n'avait pas de syndrome inflammatoire. L'échographie cervicale a objectivé une masse ovalaire de 43 x 20 mm avec un aspect hypoéchogène, hétérogène, contenant des plages liquidiennes. La TDM cervicale a révélé une formation parotidienne inférieure droite d'allure kystique. Les diagnostics d'un lymphome, un lymphangiome ou un cancer de la parotide ont été évoqués. L'IRM cervicale a conclut à une formation kystique multiloculée contenant des niveaux liquides se développant au dépens de la parotide correspondant à un lymphangiome kystique du pôle inférieur de la parotide compliquée d'une hémorragie intrakystique. Le traitement s'est basé sur une parotidectomie inférieure emportant le lymphangiome. Les suites opératoires étaient simples. L'examen anatomopathologique a confirmé le diagnostic du lymphangiome kystique.

 

 

Figure 1: tuméfaction ovalaire de 40 mm de grand axe en regard du pôle inférieur de la parotide droite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

Popular articles in Images in medicine

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved