Entropion congénital bilatéral: à propos d’un cas
Hakima Elouarradi, Rajae Daoudi
The Pan African Medical Journal. 2014;18:20. doi:10.11604/pamj.2014.18.20.4172

Create an account  |  Sign in
African Case Studies Case studies in Public health
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Entropion congénital bilatéral: à propos d’un cas

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2014;18:20. doi:10.11604/pamj.2014.18.20.4172

Received: 13/03/2014 - Accepted: 01/05/2014 - Published: 06/05/2014

Mots clés: Entropion congénital, ulcération cornéenne

© Hakima Elouarradi et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/18/20/full

Corresponding author: Hakima Elouarradi , Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc (calcitonine70@hotmail.com)


Entropion congénital bilatéral : à propos d’un cas

 

Hakima Elouarradi1,&, Rajae Daoudi1

 

1Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Hakima Elouarradi , Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc

 

 

Image en médecine

Enfant âgée de 2 ans et demi, emmené par ses parents pour prise en charge d'un entropion congénital bilatéral isolé (A). L'examen ophtalmologique n'a pas noté d'ulcération cornéenne au niveau des deux yeux. Notre technique chirurgicale était simple par trois points de sutures en U au niveau du pli palpébral inférieur (B et C), réalisés sous anesthésie générale, avec un bon résultat fonctionnel et esthétique (D). L'entropion congénital est en rapport avec une hypertrophie du muscle orbiculaire prétarsal et pré septal. Il s'agit de la rotation de la marge palpébrale vers le globe ; les cils frottant alors sur la cornée provoquent une kératite, plus ou moins gênante et sévère qui domine la prise de décision thérapeutique. L'entropion congénital régresse le plus souvent spontanément lors de la croissance. Il existe deux formes physiopathologiques principales. Le diagnostic différentiel peut se faire avec l'épiblépharon. Le diagnostic positif est difficile chez un enfant éveillé; et peut être évoqué devant une irritation oculaire, photophobie, et surtout une ulcération cornéenne. Le traitement est chirurgical lorsque la kératite risque de provoquer des séquelles oculaires par la réalisation de sutures éversantes avec résection d'une languette myocutanée en regard. Le pronostic est bon surtout si le diagnostic et la prise an charge sont précoces.

Figure 1 : (A) Entropion congénital bilatéral ; (B et C) Aspect per opératoire : technique chirurgicale avec 3 points de sutures éversantes au niveau de la paupière inférieure ; (D) Bon résultat postopératoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

Popular articles in Images in medicine

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved