La maladie de Forestier : une cause rare de dysphagie à ne pas méconnaître
Wassia Kessomtini, Wafa Chebbi
The Pan African Medical Journal. 2014;18:140. doi:10.11604/pamj.2014.18.140.4710

Create an account  |  Sign in
Healthcare India 2017 Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

La maladie de Forestier : une cause rare de dysphagie à ne pas méconnaître

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2014;18:140. doi:10.11604/pamj.2014.18.140.4710

Received: 28/05/2014 - Accepted: 06/06/2014 - Published: 17/06/2014

Mots clés: Maladie de Forestier, dysphagie

© Wassia Kessomtini et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/18/140/full

Corresponding author: Wafa Chebbi, Service de Médecine Interne, CHU Taher Sfar Mahdia, 5100 Mahdia, Tunisie (chebbiwafamedimegh@yahoo.fr)


La maladie de Forestier : une cause rare de dysphagie à ne pas méconnaître

 

Wassia Kessomtini1, Wafa Chebbi2,&

 

1Unité de Médecine Physique, CHU Taher Sfar Mahdia, 5100 Mahdia, Tunisie, 2Service de Médecine Interne, CHU Taher Sfar Mahdia, 5100 Mahdia, Tunisie

 

 

&Auteur correspondant
Wafa Chebbi, Service de Médecine Interne, CHU Taher Sfar Mahdia, 5100 Mahdia, Tunisie

 

 

Image en médecine

La maladie de Forestier ou hyperostose ankylosante sénile rachidienne est une maladie rhumatologique d'étiologie inconnue décrite pour la première fois en 1950 par Forestier and Rotes-Querol. Elle est caractérisée par une ossification des ligaments paravertébraux et des enthèses périphériques. Le plus souvent asymptomatique, la maladie de Forestier est de découverte fortuite sur des radiographies standards. Plus rarement, elle se manifeste par des douleurs cervicales, une raideur rachidienne ou une dysphagie. Nous rapportons l'observation d'une patiente âgée de 58 ans, aux antécédents de diabète 2, qui consultait pour une dysphagie haute aux solides évoluant depuis 6 mois, associée à des cervicalgies. La dysphagie s'améliorait par la flexion du rachis cervical et s'aggravait par l'extension. Il n'y avait pas de dyspnée, ni de dysphonie, ni d'altération de l'état général, ni notion de fausses routes. La mobilité rachidienne cervicale était conservée. Les examens ORL et neurologique étaient sans particularités. Le bilan biologique ne montrait pas de troubles métaboliques ni de syndrome inflammatoire. Les radiographies standards du rachis cervical révélaient des ostéophytes cervicaux antérieurs en regard de C4-C5 et C5-C6. Le transit oesogastroduodénal objectivait une compression de la paroi postérieure de l'oesophage en regard des ostéophytes. Le traitement était symptomatique reposant sur des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des antalgiques et une rééducation adaptée.

Figure 1 : A) Radiographie du rachis cervical de profil : ostéophytes cervicaux antérieurs C4-C5 et C5-C6 (flèches blanches) ; B) Transit oesogastroduodénal : compression de la paroi postérieure de l’œsophage en regard des ostéophytes (flèches noires).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved