Keratite infectieuse sous lentilles de contact
Belmokhtar Adil, Daoudi Rajaa
The Pan African Medical Journal. 2014;17:276. doi:10.11604/pamj.2014.17.276.4123

Create an account  |  Sign in
African Case Studies Case studies in Public health
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Keratite infectieuse sous lentilles de contact

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2014;17:276. doi:10.11604/pamj.2014.17.276.4123

Received: 03/03/2014 - Accepted: 11/04/2014 - Published: 14/04/2014

Mots clés: Keratite, infection, lentilles de contact

© Belmokhtar Adil et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/17/276/full

Corresponding author: Belmokhtar Adil, University Mohamed V souissi, hôpital des Spécialités, Département d’ Ophtalmologie A (dr.abelmokhtar@hotmail.fr)


Keratite infectieuse sous lentilles de contact

 

Belmokhtar Adil1,&, Daoudi Rajaa1

 

1Université Mohamed V souissi, hôpital des Spécialités, Département d’ Ophtalmologie A

 

 

&Auteur correspondant
Belmokhtar Adil, University Mohamed V souissi, hôpital des Spécialités, Département d’ Ophtalmologie A

 

 

Image en médecine

Les kératites infectieuses chez les porteurs de lentilles de contact sont de plus en plus fréquentes et constituent une véritable urgence diagnostique et thérapeutique. Les facteurs de risques sont essentiellement : la mauvaise hygiène, le port permanent, la contamination de solutions d'entretien. Nous rapportons un cas d'une patiente âgée de 40 ans qui a consulté pour une baisse d'acuité visuelle unilatérale suite à un port de lentilles colorés cosmétique. L'examen objective une acuité visuelle à mouvement des doigts à l'oeil droit, une hyperhémie conjonctivale avec cercle périkératique. La cornée est siège d'un infiltrat stromal sous jacent à une ulcération épithéliale de 3mm centrale (A). La chambre antérieure siège d'un tyndall inflammatoire (2++). Le reste de l'examen était inaccessible. Notre conduite a été d'hospitaliser la patiente, de réaliser un grattage cornéen à l'aide du vaccinostyl pour l'examen direct ainsi que la culture afin d'adapter l'antibiothérapie. Une antibiothérapie à large spectre a été démarrée, à base de collyres fortifiés (Voncomycine et le Fortum). La culture a mis en évidence un pseudomonas et l'antibiothérapie a été adapté. L'évolution a été marquée par l'amendement des signes inflammatoires et infectieuses, néanmoins, la persistance d'une taie cornéenne centrale a grevé la fonction visuelle (B). L'abcès de cornée présente une complication dramatique chez les porteurs de lentilles de contact. La prévention doit passer par une information et une sensibilisation des patients présentant des risques potentiels d'infection ainsi qu'une réglementation de la vente des lentilles cosmétiques.

Figure 1: A) infiltrat stromal sous jacent à une ulcération épithéliale; B) Evolution après traitement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

Popular articles in Images in medicine

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved