Déformation palpébrale en S révélant un adénome pléomorphe
Hakima Elouarradi, Rajae Daoudi
The Pan African Medical Journal. 2014;17:114. doi:10.11604/pamj.2014.17.114.3948

Create an account  |  Sign in
EPI Helina 2017
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

Déformation palpébrale en S révélant un adénome pléomorphe

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2014;17:114. doi:10.11604/pamj.2014.17.114.3948

Received: 02/02/2014 - Accepted: 14/02/2014 - Published: 17/02/2014

Mots clés: Adénome pléomorphe, déformation en S, paupiére

© Hakima Elouarradi et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/17/114/full

Corresponding author: Hakima Elouarradi, Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des Spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc (calcitonine70@hotmail.com)


Déformation palpébrale en S révélant un adénome pléomorphe

 

Hakima Elouarradi1,&, Rajae Daoudi1

 

1Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des Spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Hakima Elouarradi, Université Mohammed V Souissi, Service d’Ophtalmologie A de l’hôpital des Spécialités, Centre hospitalier universitaire, Rabat, Maroc

 

 

Image en médicine

Il s'agit d'un homme de 47 ans, consultant pour l'apparition d'une masse palpébrale supérieure droite depuis 4 mois, sans aucun signe fonctionnel associé. Cliniquement, il existe une déformation en S de la paupière supérieure droite (A), associée à une hypertrophie de la glande lacrymale à la palpation. Une TDM orbitaire (B) est réalisée, suivie d'une exérèse complète de la tumeur et complétée par une analyse anatomo-pathologique objectivant un adénome pléomorphe. L'adénome pléomorphe est la plus fréquente des tumeurs bénignes de la glande lacrymale, représentant 40% des tumeurs épithéliales. Autrefois appelé tumeur mixte bénigne, il représente 3 à 5% des tumeurs de l'orbite et survient le plus souvent chez des patients d'âge moyen. Sa prise en charge suit un protocole dont l'objectif est d'éviter la récidive et la transformation maligne. Toute biopsie ou exérèse incomplète est contre-indiquée en cas de processus de la glande lacrymale vu le risque de récidive et surtout de transformation maligne.

Figure 1: (A) Déformation en S de paupière droite et (B) Aspect scannographique objectivant un processus au dépend de la glande lacrymale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved