Le traitement chirurgical des cals vicieux des deux os de l’avant bras: à propos d’une série de 11 cas
Mohammed Elidrissi, Atif Mechchat, Hatim Abid, Mohammed Shimi, Abdelhalim Elibrahimi, Abdelmajid Elmrini
The Pan African Medical Journal. 2013;14:41. doi:10.11604/pamj.2013.14.41.2300

Create an account  |  Sign in
African Case Studies Case studies in Public health
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Case series

Le traitement chirurgical des cals vicieux des deux os de l’avant bras: à propos d’une série de 11 cas

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2013;14:41. doi:10.11604/pamj.2013.14.41.2300

Received: 19/12/2012 - Accepted: 21/01/2013 - Published: 29/01/2013

Mots clés: Cals vicieux, avant bras, amplitudes préoperatoires, amplitudes postperatoires, radius, ostéotomie

© Mohammed Elidrissi et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/14/41/full

Corresponding author: Dr Mohammed Elidrissi, Service de chirurgie ostéoarticulaire B4, CHU Hassan II, Fès, Maroc (elidrissitraumato@hotmail.fr)


Le traitement chirurgical des cals vicieux des deux os de l’avant bras: à propos d’une série de 11 cas

 

Mohammed Elidrissi1,&, Atif Mechchat1, Hatim Abid1, Mohammed Shimi1, Abdelhalim Elibrahimi1, Abdelmajid Elmrini1

 

1Service de chirurgie ostéoarticulaire B4, CHU Hassan II, Fès, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Dr Mohammed Elidrissi, Service de chirurgie ostéoarticulaire B4, CHU Hassan II, Fès, Maroc

 

 

Résumé

Le but de cette étude est de présenter l'expérience du service de chirurgie ostéoarticulaire B4, de CHU Hassan II de Fès Maroc, dans la prise en charge chirurgicale des cals vicieux des deux os de l'avant bras. C'est une étude rétrospective étalée entre janvier 2008 et décembre 2011 incluant onze cas de cal vicieux de l'avant bras chez des adultes, colligés au service de chirurgie ostéoarticulaire B4 du CHU Hassan II de Fès. Pour chaque patient nous avons étudié: Sur le plan clinique: la profession, la nature du traumatisme initial, le traitement initial, l'amplitude de pronosupination. Sur le plan radiologique: l'aspect radiologique du cal. La limitation de la pronosupination était le principal motif de consultation, trois patients ont consulté pour la déformation. Le recul moyen est de 18 mois, avec des extrêmes de 5 mois et 48 mois. La prise en charge chirurgicale avait permis d'améliorer de façon variable chez tous les patients les amplitudes de pronosupination de 58° en moyenne. Les résultats étaient bons chez 5 patients, moyens chez 5 et mauvais chez un patient. Le traitement conservateur des fractures des deux os de l'avant bras est incriminé dans la genèse des cals vicieux de l'avant bras. Le traitement chirurgical de ceux-ci fait appel à une ostéotomie de correction. Dans notre étude nous avons montré l'intérêt du rétablissement des axes du radius et de l'ulna pour la restauration de la fonction de pronosupination, grâce à cette ostéotomie.

 

 

Introduction

La survenue d'une fracture au niveau de l'un ou des deux os de l'avant bras met en jeu la précision du positionnement de la main dans l'espace, en raison de la perturbation des mouvements de pronosupination. C'est la raison pour laquelle la conviction des chirurgiens orthopédistes est allée vers le traitement sanglant de toute fracture des deux os de l'avant bras. Cette attitude explique la rareté de cals vicieuse des deux os de l'avant bras dans les pays industrialisés, situation devenue l'apanage des fractures traitées orthopédiquement. Par contre elle pose encore un problème thérapeutique et fonctionnel dans les pays en voie de développement. L'objectif de notre étude est de présenter notre expérience dans la prise en charge des cal vicieux de l'avant bras.

 

 

Méthodes

Nous présentons une étude rétrospective étalée entre janvier 2008 et décembre 2011 incluant onze cas de cal vicieux de l'avant bras chez des adultes, colligés au service de chirurgie ostéoarticulaire B4 du CHU Hassan II de Fès.

 

Critères d'inclusion: tous les patients ayant un cal vicieux de l'avant bras.

 

Critères d'exclusion: toute fracture fraiche, ainsi que les pseudarthroses.

 

La survenue d'une fracture au niveau de l'un ou des deux os de l'avant bras met en jeu la précision du positionnement de la main dans l'espace, en raison de la perturbation des mouvements de pronosupination. C'est la raison pour laquelle la conviction des chirurgiens orthopédistes est allée vers le traitement sanglant de toute fracture des deux os de l'avant bras. Cette attitude explique la rareté de cals vicieuse des deux os de l'avant bras dans les pays industrialisés, situation devenue l'apanage des fractures traitées orthopédiquement. Par contre elle pose encore un problème thérapeutique et fonctionnel dans les pays en voie de développement. L'objectif de notre étude est de présenter notre expérience dans la prise en charge des cal vicieux de l'avant bras.

 

Pour chaque patient nous avons étudié: sur le plan clinique: la profession, la nature du traumatisme initial, le traitement initial, l'amplitude de pronosupination; sur le plan radiologique: l'aspect radiologique du cal.

 

 

Résultats

Parmi ces onze patients, 7 étaient des hommes, et 4 femmes. La moyenne d'âge est de 31ans, avec des extrêmes d'âge de 17 ans et 48 ans. Tous nos patients étaient des travailleurs manuels, le côté atteint était droit chez 80% d'entre eux. Les patients ont consulté à un délai qui varie entre deux mois et 18 mois, le traumatisme initial était une simple chute de hauteur chez la majorité des patients (8 cas), un accident de voie publique chez 2 patients, et une agression chez 1 patient. Sept (7) d'entre ces patients ont subit un traitement traditionnel, et 4 traitement orthopédique. Sur le plan clinique la limitation de la pronosupination était le principal motif de consultation (8 patients), trois patients ont consulté pour la déformation. Les amplitudes de pronosupination sont représentées sur le Tableau 1.

 

La majorité de nos patients avait une flexion et extension conservée (7 patients), deux patients avaient une raideur du coude en flexion à 90°, et deux avaient une limitation de l'extension également.

 

Sur le plan radiologique, le cal intéressait les deux os de l'avant bras en médiodiaphysaire chez sept patients, deux patients avait une fracture de Montegea négligée, un patient avait un cal vicieux du quart distal du radius avec bonne consolidation du cubitus, et un patient présentait un cal vicieux du radius avec une pseudarthrose de cubitus. Le cal vicieux était angulaire en flexion chez 10 de nos patients avec un angle qui varie entre 11° et 40°, et seulement un patient présentait un cal vicieux rotatoire du quart distal du radius.

 

La prise en charge de ces onze patients était chirurgicale, par abord direct du cal on a réalisé une ostéotomie avec fixation par une plaque vissée DCP et vissage par des vis corticales 3,5 des deux os de l'avant bras chez sept patients, du cubitus chez les deux patients qui présentent une fracture de Montegea négligée, la réduction de la luxation de la tête radiale a été obtenue après rétablissement de l'axe de l'ulna, et une ostéotomie de réorientation du quart distal du radius avec fixation par une plaque vissée distale du radius, une ostéotomie du radius et une décortication greffe a été faite chez le patient qui présente la pseudarthrose du cubitus associée (Figure 1, Figure 2, Figure 3, Figure 4).

 

Le recul moyen est de 18 mois, avec des extrêmes de 5 mois et 48 mois, un seul patient avait présenté un sepsis superficiel en postopératoire, bien tarit par une antibiothérapie adaptée.

 

Nous avons évalué les résultats en fonction des amplitudes de pronosupination gagnée en postopératoire, les patient ont étaient classés en trois groupe:

 

  • Bon résultats: la pronosupination entre 160° et 180°
  • Bon résultats: la pronosupination entre 160° et 180°
  • Résultat moyen: la pronosupination entre 90° et 160°
  • Mauvais résultat: la pronosupination inférieure à 90°
Le Tableau 2 résume les amplitudes de pronosupination postopératoire.

 

 

Discussion

Le but du traitement des fractures des deux os de l'avant bras est la consolidation ainsi que la restauration de la fonction de pronosupination. La restauration de cette fonction dépend de la préservation de la longueur du squelette et de l´alignement axial et rotationnel [1]. Les cals vicieux post-traumatiques de l'avant bras entraine une limitation des amplitudes de pronosupination, des douleurs de l'articulation radio-ulnaire inférieure, et des problèmes esthétiques [2].

 

Dans notre série, nous avons noté la fréquence des cals vicieux de l'avant bras chez le sujet jeune de sexe masculin, ce qui rejoint les données de la littérature [3,4]. Cette prédominance est expliquée par l'activité relativement élevée de cette [5,6]. La chute de sa hauteur est le mécanisme le plus retrouvé [7].

 

Il a été démontré que le traitement orthopédique des fractures de l'avant bras et plus pourvoyeux de cal vicieux [1]. C'est pour cela que actuellement la majorité des fractures de l'avant bras sont traitées chirurgicalement ceci permet de minimiser le risque de défaut d'alignement ainsi que de diminuer la perte en pronosupination [1]. Un traitement chirurgical mal conduit peut également évoluer vers le cal vicieux [6]. Dans notre série ce sont des patients qui ont subit un traitement traditionnel par des moyens d'immobilisation de fortune faits par des tradipraticiens.

 

Nous avons également noté la prédominance des cals vicieux angulaires, par rapport aux cals vicieux rotatoires ceci rejoint les résultats de littérature [3,4,6]. Dans une étude expérimentale, Matthews et al. avaient montré le retentissement des cals vicieux angulaires sur la fonction de pronosupination de l'avant bras. Ce retentissement est beaucoup plus net que l'angulation dépasse les dix [8], cependant le cal vicieux rotatoire a été retrouvé chez un patient. Ces défauts de rotation sont considérés comme plus graves car ils entrainent une limitation de la pronosupination à une amplitude qui égale au degrés du cal vicieux rotatoire.

 

L'ostéotomie correctrice est le traitement de choix des cals vicieux de l'avant bras. Les indications de cette ostéotomie sont: les troubles de la pronosupination, une instabilité de l'articulation radionulnaire distal, et une déformation inacceptable sur le plan esthétique [9].

 

 

Conclusion

Les deux os de l'avant bras, avec les articulations radio-ulnaires supérieures et inférieures, ont une disposition en cadre, ce qui leur permet d'assurer leur fonction principale: la pronosupination. Dans notre série nous avons montré l'intérêt du rétablissement des axes du radius et de l'ulna pour la restauration de la fonction de pronosupination. Et ceci grâce à une ostéotomie de correction avec la fixation par un moyen d'ostéosynthèse stable, et une rééducation bien suivie dans un centre spécialisé.

 

 

Conflits d’intérêts

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêt.

 

 

Contributions des auteurs

Tous les auteurs ont contribué a la prise en charge des patients et a la rédaction du manuscrit. Tous les auteurs ont lu et approuvé la version finale du manuscrit.

 

 

Tableaux et figures

Tableau 1: Les amplitudes préoperatoires de pronosupination

Tableau 2: Les amplitudes postperatoires de pronosupination

Figure 1: Cal vicieux angulaire du radius droit

Figure 2: Contrôle radiologique après ostéotomie

Figure 3: Cal vicieux des deux os de l’avant bras gauche

Figure 4: Contrôle postopératoire après ostéotomie

 

 

Références

  1. Evans EM. Fractures Of The Radius and Ulna. J Bone Joint Surg Br. 1951 Nov;33-B(4):548-61. PubMed | Google Scholar

  2. Nagy L, Jankauskas L, Dumont CE. Correction of forearm malunion guided by the preoperative complaint. Clin Orthop Relat Res. 2008 Jun;466(6):1419-28. PubMed | Google Scholar

  3. Dupuis JF, Furno P. Cals vicieux de l?avant-bras. Actualités de chirurgie orthopédique de l?hôpital Raymond-Poincaré et de l?institut de recherches orthopédiques. 1978;14:49?69. PubMed | Google Scholar

  4. Labe A. Pseudarthrose et cals vicieux après fractures diaphysaires des deux os de l?avant-bras chez l?adulte. Thèse médecine, Paris 6, 1978, no 347. Google Scholar

  5. Singer BR, McLauchlan GJ, Robinson CM, Christie J. Epidemiology of fractures in 15,000 adults: the influence of age and gender. J Bone Joint Surg Br. 1998 Mar;80(2):243-8. PubMed | Google Scholar

  6. Bousso A. Cals vicieux diaphysaires des deux os de l?avant-bras chez l?adulte - A propos de dix observations. Chirurgie de la main. 2007; 26: 288-292. PubMed | Google Scholar

  7. McQueen MM, Wakefield A. Distal radial osteotomy for malunion using non-bridging external fixation: good results in 23 patients. Acta Orthop. 2008 Jun;79(3):390-5. PubMed | Google Scholar

  8. Matthews LS, Kaufer H, Garver DF, Sonstegard DA. The effect on supination-pronation of angular malalignment of fractures of both bones of the forearm. J Bone Joint Surg Am. 1982 Jan;64(1):14-7. PubMed | Google Scholar

  9. Trousdale RT, Linscheid RL. Operative treatment of malunited fractures of the forearm. J Bone Joint Surg Am. 1995 Jun;77(6):894-902. PubMed | Google Scholar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 27 (May - August 2017)

Article tools

Rate this article

Altmetric

Popular articles in Case series

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved