La bride congénitale: une cause rare d’occlusion néo-natale
Mohamed Rami, Youssef Bouabdallah
The Pan African Medical Journal. 2012;13:72. doi:10.11604/pamj.2012.13.72.2234

Create an account  |  Sign in
Case studies in Public health Supplement 2 Supplement
"Better health through knowledge sharing and information dissemination "

Images in medicine

La bride congénitale: une cause rare d’occlusion néo-natale

Cite this: The Pan African Medical Journal. 2012;13:72. doi:10.11604/pamj.2012.13.72.2234

Received: 27/11/2012 - Accepted: 29/11/2012 - Published: 03/12/2012

Mots clés: Occlusion intestinale, bride congénitale, nouveau né, syndrôme occlusif

© Mohamed Rami et al. The Pan African Medical Journal - ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/13/72/full

Corresponding author: Mohamed Rami, Service de chirurgie pédiatrique, CHU Hassan II, Fès, Maroc (Ramimed75@yahoo.fr)


La bride congénitale: une cause rare d’occlusion néo-natale

 

Mohamed Rami1,&, Youssef Bouabdallah1

 

1Service de chirurgie pédiatrique, CHU Hassan II, Fès, Maroc

 

 

&Auteur correspondant
Mohamed Rami, Service de chirurgie pédiatrique, CHU Hassan II, Fès, Maroc

 

 

Images in Medicine

L'occlusion de l'intestin grêle sur bride congénitale (OGBC) est une pathologie rare qui résulte de l'accolement anormal des feuillets péritonéaux donnant naissance à une bride congénitale. Elle pose un réel problème diagnostique, vu qu'elle survient en général chez un patient jamais opéré auparavant, pouvant aboutir à une nécrose intestinale si elle est opérée tardivement. Le diagnostic se fait alors en per opératoire. Nous rapportons le cas d'un nouveau né de 13 jours, admis pour un syndrôme occlusif depuis moins de 48 h, alors qu'il était normal jusque là. Avec à l'examen abdominal une distension abdominale, avec une épreuve à la sonde négative. La radiographie thoraco-abdominale a montré une distension digestive importante sans niveau hydro-aérique. Un lavement à la gastrographine n'a pas montré de disparité de calibre, et l'échographie abdominale était normale. Après une bonne réanimation hydroélectrolytique, le patient a été opéré en urgence, l'exploration chirurgicale a trouvé une distension grêlique en amont d'une zone inflammée située à 5 anses de la valvule iléo-caecale, avec des brides grêlo-grêliques à ce niveau. Le geste a consisté en une libération des brides avec résection puis anastomose de la zone inflammée qui était sténosée. L'alimentation a été reprise après 3 jours, les suites étaient simples. Le recul est de 18 mois.

Figure 1: A: bride congénitale grêlo-grêlique avec inflammation locale; B: aspect sténosé après libération de la bride

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


The Pan African Medical Journal articles are archived on Pubmed Central. Access PAMJ archives on PMC here

Volume 28 (September - December 2017)

Article tools

PDF in process
Log in to comment
Contact the corresponding author
Download to Citation Manager
EndNote
Reference Manager
Zotero
BibTex
ProCite


This article authors

On Pubmed
On Google Scholar

Navigate this article

Rate this article

Altmetric

PAMJ is a member of the Committee on Publication Ethics
Next abstract

PAMJ is published in collaboration with the African Field Epidemiology Network (AFENET)
Currently tracked by: DOAJ, AIM, Google Scholar, AJOL, EBSCO, Scopus, Embase, IC, HINARI, Global Health, PubMed Central, PubMed/Medline, Ulrichsweb, More to come . Member of COPE.

ISSN: 1937-8688. © 2017 - Pan African Medical Journal. All rights reserved