Article abstract


L'infarctus du myocarde (IDM) représente une cause majeure de mortalité cardiovasculaire. L'IDM inférieur représente 30 à 50% de l'ensemble des infarctus avec un pronostic favorable par rapport à l'infarctus antérieur. Le but de notre travail est d'étudier les aspects épidémiologiques, cliniques, électriques, échocardiographiques et angiographiques de l'IDM inférieur, ainsi que ses complications et ses modalités thérapeutiques. Sur une période de 3 ans, nous avons admis 720 patients pour ST-Elevation Myocardial Infarction (STEMI) dont 103 de topographie inférieure soit une fréquence de 14,3%. On note une nette prédominance masculine avec une moyenne d'âge de 58 ans pour les hommes et 62 ans pour les femmes. Le tabagisme représente le principal facteur de risque cardiovasculaire retrouvé dans 57,28% des cas. L'infarctus ventricule droit (VD) est objectivé chez 11,65% des malades. La moitié de ces patients ont présenté une instabilité hémodynamique. Le Bicuspid aortic valve (BAV) 3ème degré a été diagnostiqué chez 12,6% des patients. Sur le plan thérapeutique, sept malades ont été thrombolysés et 42 ont bénéficié d'une coronarographie. La lésion coupable de l'IDM inférieur était la coronaire droite dans 53% des cas et l'artère circonflexe dans 47%. La coronaire droite est responsable de l'infarctus VD dans 100% des cas. L'angioplastie coronaire est réalisée chez 18 patients dans la suite de la coronarographie. Onze malades ont bénéficié d'une angioplastie transluminale (ATL) de la coronaire droite et celle de la circonflexe est réalisée chez 2 malades. La mortalité précoce à 30 jours est estimée à 1,94%. Dans le groupe de patients présentant un infarctus VD, la mortalité est aux alentours de 17%.


English abstract

Myocardial infarction (MI) is a major cause of cardiovascular mortality. Inferior MI accounts for 30-50% of infarctions but it is associated with a favorable prognosis compared to anterior infarct. This study aimed to study the epidemiological, clinical, electrical, echocardiographic, angiographic features of inferior MI, as well as its complications and its therapeutic approaches. Over a period of 3 years, we admitted 720 patients with STEMI, of whom 103 with inferior STEMI, reflecting a rate of 14.3%. There was a clear male predominance, with an average age of 58 years (men) and 62 years (women). Smoking was the main risk factor for cardiovascular disease (57,28% of patients were smokers). Right ventricular infarction was found in 11.65% of cases. Half of these patients had hemodynamic instability. Third-degree atrioventricular block was diagnosed in 12.6% of patients. Therapeutic approach was based on thrombolysis (7 patients) and coronary angiogram (42 patients). Inferior MI was caused by right coronary lesion in 53% of cases and circumflex artery occlusion in in 47% of cases. Right coronary is responsible for right ventricular infarction in 100% of cases. Coronary angioplasty was performed in 18 patients after coronary angiogram. Eleven patients underwent transluminal coronary angioplasty in the right coronary while 2 patients underwent transluminal coronary angioplasty in the circumflex artery. Early mortality at 30 days was 1.94%. In the right ventricular infarction group mortality rate was about 17%.

Key words: Inferior myocardial infarction, coronary angioplasty, complications