Article abstract


Le pyoderma gangrenosum (PG) est une dermatose neutrophilique non infectieuse rare souvent méconnue. Il se présente généralement par des ulcérations cutanées inflammatoires, très douloureuses et d'évolution rapide. Il est fréquemment retrouvé dans un contexte de néoplasie, de pathologies inflammatoires digestives, rhumatologiques et/ou hématologiques. Son diagnostic est très souvent tardif après de multiples échecs thérapeutiques. Nous rapportons un cas de pyoderma gangrenosum dont le diagnostic n'a pas été criant. Un patient a été admis dans notre service pour une lésion dermatologique persistante et d'évolution défavorable malgré les débridements et l'administration d'antibiotiques. Il était suivi pour un cancer de la prostate, une hypertension artérielle et un asthme. Du fait des anomalies biologiques observées telles qu'une hyperleucocytose à polynucléaires neutrophiles avec myélémie à myélocytes et métamyélocytes, sans blastose sanguine et une anémie normochrome normocytaire, une leucémie myéloïde chronique a été évoquée chez ce patient. Elle a par la suite été infirmée devant les différents examens complémentaires non concluants. C'est ainsi que le diagnostic de PG a été évoqué et confirmé à l'examen anatomopathologique montrant un aspect histopathologique d'un tissu de granulation concordant avec un pyoderma gangrenosum et une absence de signe histologique de malignité. L'institution d'un traitement à base de corticothérapie a abouti à la guérison.


English abstract

Pyoderma gangrenosum (PG) is a rare non-infectious neutrophilic dermatosis often unknowed. It usually presents with inflammatory skin ulcer, very painful, with rapid evolution. It is commonly found in a context of malignancy, inflammatory bowel disease, rheumatic and/or haematological disease. Its diagnosis is very often late after multiple therapeutic failures. We report a case of pyoderma gangrenosum whose diagnosis was not obvious. A patient was admitted to our department for a persistent dermatological lesion and adverse evolution despite debridements and the administration of antibiotics. He was followed for prostate cancer, high blood pressure and asthma. Due to observed biological abnormalities such as neutrophil leukocytosis with myelocyte and metamyelocyte myeloma, without blood blastosis and normochromic normocytic anemia, chronic myelogenous leukemia was suspected. It was later overturned by the various inconclusive supplementary examinations. This is how the diagnosis of PG was evoked and confirmed by anatomopathological examination showing a histopathological appearance of granulation tissue consistent with pyoderma gangrenosum and no sign of malignancy. The institution of a corticotherapy treatment resulted in the cure.

Key words: Pyoderma gangrenosum, neutrophilic dermatosis, leukocytosis