Article abstract


Les perforations intestinales spontanées sont rares chez un nouveau-né à terme. Nous rapportons le cas d'un nouveau-né issu d'une grossesse de 41 semaines d'aménorrhée, qui avait présenté à trois jours de vie, un pneumopéritoine inaugural d'un mégacôlon congénital. L'exploration chirurgicale avait mis en évidence une perforation cæcale diastatique associée à une disparité de calibre recto-sigmoïdienne. La prise en charge avait consisté à la réalisation d'une cæcostomie d'urgence après lavage de la cavité péritonéale. L'examen histologique des fragments biopsiques avait permis de confirmer le diagnostic du mégacôlon congénital. Les suites opératoires étaient simples et la cure radicale avait eu lieu six mois plus tard.


English abstract

Spontaneous intestinal perforations are rare in a full term new-born. We report the case of an infant born at 41 weeks’ gestation who, three days after birth, had pneumoperitoneum revealing congenital megacolon. Surgical exploration showed diastatic perforation of the cecum associated with a disparity in rectosigmoid caliber. The patient underwent emergency caecostomy after peritoneal washing. Histological examination of the biopsy specimens confirmed the diagnosis of congenital megacolon. The postoperative course was simple and radical treatment was performed six months later.

Key words: Neonatal occlusion, pneumoperitoneum, caecal perforation, congenital megacolon