Article abstract


La prise en charge des corps étrangers du tiers supérieur de l'œsophage est bien codifiée et fait appel le plus souvent à un traitement endoscopique. Ce matériel spécifique, ainsi que des médecins gastro-entérologues entraînés à son utilisation fait parfois défaut dans les pays d'Afrique. D'autres moyens doivent alors être envisagés pour les médecins ayant à prendre en charge ce type de pathologie. L'objectif de cette étude était d'évaluer la prise en charge des corps étrangers du tiers supérieur de l'œsophage par des médecins anesthésistes-réanimateurs dans un centre médico-chirurgical du Tchad. 37 cas d'extraction chez des enfants de 0 à 15 ans étaient analysés. Il s'agissait de pièces de monnaie et de piles au lithium dans respectivement 92% et 8% des cas. La méthode employée était une sonde de Foley à ballonnet dans 43,2% et d'une pince à calcul sous laryngoscopie dans 56,8% des cas. Un cas d'échec ayant nécessité une cervicotomie était noté dans chaque groupe. Quatre complications mineures étaient rapportées dans le groupe « pince à calcul », aucune dans le groupe « Foley ». Les indications d'extraction de corps étrangers du tiers supérieur de l'œsophage doivent être bien connues des médecins amenés à les prendre en charge. En cas d'indisponibilité de l'endoscopie, d'autres techniques alternatives peuvent être utilisées avec un taux de succès satisfaisant. En cas d'échec un recours à la chirurgie peut être nécessaire.


English abstract

The treatment of foreign bodies in the upper third of the esophagus is well codified and it is more often based on endoscopic treatment. This specific instrument as well as gastroenterologists trained in its use are sometimes missing in African countries. Physicians have to use alternative approaches to treat this disease. This study aimed to evaluate the procedure for the removal of foreign bodies in the upper third of the esophagus carried out by anaesthetists-resuscitators in a medical and surgical center in Chad. Thirtyseven cases of foreign body removal in children aged 0-15 years were analyzed. Coins and lithium batteries were removed in 92% and 8% of cases respectively. Foley balloon catheter was used in 43.2% of cases and laryngoscopy forceps in 56.8% of cases. One case of therapeutic failure requiring cervicotomy was recorded in each group. Four minor complications were reported in the "laryngoscopy forceps group", no complication in the "Foley" group. Physicians must have adequate preparation for the removal of a foreign body in the upper third of the esophagus. In case of unavailability of endoscope, other alternative techniques can be used with a satisfying success rate. In case of failure, surgery may be necessary.

Key words: Foreign body, upper third of the esophagus, removal