Article abstract


De nombreuses affections du tube digestif comportent des manifestations cutanées qui peuvent être révélatrices, ce qui place le dermatologue en première ligne pour orienter le patient vers la consultation de gastroentérologie. A l’inverse, le gastroentérologue est souvent confronté à des lésions cutanéo-muqueuses pour lesquelles se pose la question d'une éventuelle relation avec une maladie digestive déjà connue. Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin représentent l’exemple type de cette nécessaire collaboration entre les deux spécialités. Nous rapportons un cas de maladie de crohn révélée par une Chéilite granulomateuse. Il s'agit d'une patiente âgée de 30 ans. Suivie en dermatologie pour une chéilite granulomateuse. L’examen somatique était sans particularité mise à part les lésions dermatologiques (un œdème facio-labiale blanc, induré et une gingivite diffuse). La biopsie de la lésion labiale a objectivé des granulomes épithélioides et gigantocellulaire à disposition péri-vasculaire sans nécrose caséeuse. Devant la suspicion d’une colite inflammatoire une iléo-coloscopie a été réalisée ayant objectivé une valvule de Bauhin béante et ulcérée avec une muqueuse iléale légèrement érythémateuse, dont l’étude anatomopathologique avait révélé un aspect histologique en faveur d'une maladie inflammatoire chronique de l’intestin type crohn iléo-colique. L’évolution était marquée par l'installation, 6 mois après, de quelques épisodes de réctorragies avec lésions ano-périnéales: large fissure anale antérieure avec une ulcération aphtoide à 5 cm de la marge anale, compliquée quelques semaines après par l'installation d'un abcès péri-anale fistulisé ayant nécessité un drainage chirurgicale avec mise en place de Sétons, d’où l’indication de démarrer un traitement de fond de sa maladie de crohn après assèchement de l’abcès. Les lésions dermatologiques observées lors des MICI sont très variées. Dans certains cas, elles apparaissent au cours d'une MICI connue alors que, dans d'autres, elles précédent ou accompagnent les manifestations digestive, permettant le diagnostic d'une affection intestinale parfois cliniquement latente.


English abstract

Many disorders of the digestive tract cause cutaneous manifestations that may be an indication of an underlying condition; hence dermatologist plays a key role in recommending that the patient see a gastroenterologist. Conversely, gastroenterologist often sees patients with mucocutaneous lesions suggesting possible association with well-known digestive disorders. Chronic inflammatory bowel diseases are the typical example of this essential collaboration between the two specialities. We report a case of Crohn’s disease revealed by cheilitis granulomatosa. This study involved a 30-year old female patient followed up for cheilitis granulomatosa in the Department of Dermatology. Somatic examination was unremarkable apart from dermatologic lesions (indurated white faciolabial edema and diffuse gingivitis). Biopsy of the labial lesion revealed perivascular epithelioid and giant-cell granulomas without caseous necrosis. Ileocolonoscopy was performed due to suspected inflammatory colitis. It showed gaping and ulcerated Bauhin valve with slightly erythematous ileal mucosa. Anatomo-pathologic study objectified chronic inflammatory bowel disease (CIBD) such as ileocolic Crohn’s disease. Patient’s evolution was marked by some episodes of rectal bleeding with anoperineal lesions 6 months later: a wide anterior anal fissure with aphthous ulceration 5 cm from the anal margin, complicated, a few weeks later, by the onset of perianal fistulized abscess requiring surgical drainage and seton installation. Hence the indication for thorough treatment of Crohn’s disease after complete drying up of the abscess. Dermatologic lesions vary in patients with CIBD. In some cases, they occur in patients with IBD whereas, in other cases, they precede or accompany digestive manifestations, allowing diagnosis of sometimes clinically latent bowel disease.

Key words: Crohn’s disease, cheilitis granulomatosa, diagnosis