Article abstract


Les syndromes myélodysplasiques peuvent s’accompagner de maladies auto-immunes. L’atteinte rénale au cours de ces syndromes est rare. Dans ce cas, les glomérulopathies prédominent cette atteinte. La glomérulonéphrite extra-membraneuse est exceptionnellement reportée en association avec un syndrome myélodysplasique. Nous rapportons dans ce papier le cas d’une patiente présentant une glomérulonéphrite associée à une anémie révélant un syndrome myélodysplasique de faible risque. Dans la lumière de ce cas, nous faisons une courte revue de la littérature des cas précédemment publiés et nous discutons le lien pathogénique entre ces deux entités.


English abstract

Myelodysplastic syndromes may be associated with autoimmune diseases. Renal involvement is rare but, if occurs, it manifests predominantly as glomerular diseases. Extramembranous glomerulonephritis associated with myelodysplastic syndrome has been reported very rarely. We here report the case of a patient presenting with glomerulonephritis associated with anemia, revealing low-risk myelodysplastic syndrome. In the light of this case, we conducted a review of the literature of previously published cases and discussed the pathogenic link between these two entities.

Key words: Extramembranous glomerulonephritis, myelodysplastic syndrome, Morocco